Montres-de-luxe.com

Bell & Ross BR V2-94 Aéronavale bronze : 999 exemplaires pour le monde


En ce printemps 2020, l’horloger franco-suisse Bell & Ross poursuit le développement de sa collection Aéronavale initiée en 2016 avec l’arrivé de ce chrono automatique bicompax de 41mm, étanche à 100 mètres, disponible avec un boitier en bronze stabilisé. Série limitée avec cadran bleu et aiguilles dorées. Mille exemplaires.




Depuis que Panerai et par la suite Tudor, ont relancé la tendance des montres en bronze, toutes les grandes marques -ou presque- proposent dans leur catalogue des modèles dont le boitier est réalisé dans ce métal aux propriétés si particulières… D’IWC à Oris en passant par Corum, Eterna, Ebel… Et bien sûr, Bell & Ross qui surfe également sur la mode « bronzo ».
 
Présentant une teinte initiale évoquant les nuances de l’or rose ou de l’or rouge, le bronze acquiert rapidement une patine qui lui confère un incomparable look « hors d’âge » : du vert-de-gris à l’ardoise en passant par toutes les étapes intermédiaires. Cela dépend du climat, de l’humidité, de l’endroit où vous vous vivez, etc. Bref, chaque boitier en bronze vieillit différemment et donc, chaque boitier est unique.
 
Si certaines marques optent pour un bronze qui va s’oxyder, d’autres comme Bell & Ross, choisissent un métal stabilisé (comme Tudor d’ailleurs). De fait, ce bronze CuAl7Si2 (91% de cuivre, 7% d’aluminium et 2% de silicium) va s’oxyder puis se stabiliser, ce qui évite d’avoir un boitier vert de gris avec parfois, des sortes de « croutes » qui peuvent se former. Sans compter les odeurs du métal pas forcément agréables.

Pour le reste, cette BR V2-94 Aéronavale Bronze en série limitée de 999 exemplaires possèdent les caractéristiques propres au chrono de cette collection : un boitier de 41 mm étanche à 100 mètres avec poussoirs vissés, accueillant un calibre mécanique automatique bicompax et date (fond saphir). Ce dernier présente aussi une lunette fie en aluminium anodisé bleu marine qui s’accorde au cadran.
 
Son cadran soleillé, d’un bleu océanique, est décoré d’index et de chiffres métalliques dorés (qui rappelle la couleur du boitier non oxydé) et d’aiguilles squelettes bâtons chargés en Superluminova blanc pour optimiser la lisibilité. L’ensemble est protégé par verre saphir ultra-bombé dit « glass box » et se porte sur un bracelet en cuir de veau bleu sur boucle en bronze également...
 
Assurément une belle pièce.


Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Avril 2020 | Lu 5714 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos