Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Boegli : du nouveau dans la montre musicale


L’horloger suisse Boegli, bien connu pour ses montres musicales, vient de dévoiler les grandes tendances de ses collections de l’année prochaine.



Boegli évolue dans un marché de niche : celui des montres musicales. En réalité, il s’agit de garde-temps mécaniques équipés d’un mécanisme musical qui permet de jouer une petite mélodie au poignet. Attention, il ne s’agit pas d’une montre réveil mais bel et bien d’une montre musicale !
 
Cela fait plus de cent ans que Boegli produit ce type de garde-temps. Cent ans de savoir-faire, d’expériences et de créations. Toutes ces montres sont produites en Suisse par des artisans qualifiés aux doigts agiles et à l’oreille fine ! Ces derniers temps, Boegli a développé de nouvelles techniques de fabrication et rendu le son encore plus pur et cristallin.
 
Comme l’indique Vitali Pavlov, directeur général de la marque, « nos clients sont principalement des collectionneurs et compte-tenu du développement de ce marché, nos instruments sont destinés à conquérir les États-Unis, la Chine, le Japon, la Russie et la France ».
 
En 2016, l’entreprise va se concentrer principalement sur les différents aspects techniques des mécanismes musicaux et sur le contrôle qualité des mécanismes internes des horloges afin de bien respecter les standards de fabrication « Swiss Made ». Les carillons musicaux resteront quant à eux visible sur le cadran et les clients pourront toujours personnaliser leur garde-temps en choisissant l’esthétique, les finitions et surtout, la mélodie ! A noter que la marque peut aussi réaliser des mélodies en édition limitée, telles que l’hymne d’un pays ou la chanson symbole d’une entreprise !
 
L’année 2016 devrait également voir l’arrivée d’une édition limitée à 99 exemplaires qui sera réalisée sur l’air de Casse-noisette de Tchaïkovski avec de surcroit, des dessins personnalisés conçus par un artiste australien

En 1904, il créé la marque Swiza et devient rapidement le leader du réveil et de la pendulette. Mais Louis Schwab n’est pas seulement patron d’une fabrique d’horlogerie dans laquelle ont travaillé jusqu’à 350 employés… Il est aussi père de quinze enfants ! A la mort du fondateur, tous ne peuvent bien évidemment pas diriger l’entreprise familiale.
 
C’est pourquoi l’une des filles encourage son mari, Benjamin Boegli, à créer sa propre entreprise et à s’installer à Grandval, où il fabriquera des cadrans d’horloges et de montres notamment pour la marque Swiza. Famille oblige.
 
C’est son fils, Jacques Boegli qui lui succédera et développera les affaires en livrant des cadrans dans le monde entier. Après quelques années, il décide de revenir aux sources et de fabriquer des montres terminées. En 1991, il créé d’abord des garde-temps sous la marque B-Watch destinés au marché touristique en Suisse. Ensuite, passionné par la montre de poche, il créé en 1995 la marque Jacques du Manoir et devient ainsi un des plus grands fabricants de montres de poche suisses avec plus de 400 modèles. C’est à ce moment que l’entreprise déménage dans de nouveaux locaux à Moutier.
 
Rejoint par son fils François, ils décident de concert, de développer des montres dotées d’une réelle complication. Passionné par l’horlogerie et sensible au fait que l’entreprise revient à Moutier, précisément là où un siècle plus tôt son arrière-grand-père fabriquait ses premières montres, François Boegli décide alors de concevoir des montres musicales mécaniques.
 
Durant plusieurs années, entouré de quelques personnes passionnées et motivées, François Boegli développe une collection de montres de poche mécaniques avec mouvement musical. Afin de bien marquer sa différence avec les autres pièces fabriquées par la société familiale, il décide de les signer tout simplement de son nom : Boegli.
 
Toutefois, ce n’est qu’en 2001 que François Boegli réalise sa première ligne de montres musicales. Il s’agit d’abord d’une dizaine de modèles de montres de poche. Au vu du succès rencontré par cette première série, il décide rapidement de se développer dans ce produit de niche. Il s’en suivra la collection « Grand Orchestre » qui est composée de montres-bracelets au style baroque offrant la fonction de réveil musical. Soucieuse de toucher également une clientèle plus jeune, une nouvelle collection voit le jour en 2007. Il s’agit de la ligne « Grand Festival » qui se distingue par son design franc et racé.
 
Parmi les mélodies les plus demandées, on trouve les musiques des compositeurs les plus connus comme Mozart, Vivaldi ou Beethoven. Mais d’autres mélodies, comme les hymnes nationaux ou des musiques de film, sont également disponibles. D’autre part, Boegli reste à l’écoute de ses clients et réalise de nouvelles créations à la leur demande. Il est ainsi possible de commander votre propre modèle avec la mélodie de vos rêves… 

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Décembre 2015 | Lu 1883 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos