Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Bordeaux : une belle vente aux enchères de montres de luxe le 20 novembre prochain


Avec cette 11ème vente de montres de prestiges en moins de trois ans (qui se tiendra le 20 novembre prochain), Bordeaux s’est imposée au fil du temps, comme une place forte pour les garde-temps de collection et vintage, autant en France qu’à l’international grâce aux plateformes d’enchères en ligne interencheres et Drouot Digital.



Comme toujours, c’est Jean Christophe Guyon, expert horloger CEA indépendant et l’étude Bordelaise des Quinconces qui vous proposent cette nouvelle sélection à la pointe de montres des plus grandes manufactures et ce, dans des états irréprochables.
 
En effet, cette nouvelle session donne la part belle aux grands horlogers dans des boitiers précieux en or jaune, gris ou rose qui reviennent fortement à la mode (ndlr : certains modèles en acier sont devenus tellement rares et chers que les collectionneurs se tournent parfois vers l’or ou le platine).
 
Après quelques années de spéculation (période Covid-19) sur les rééditions des années 70/80, les amateurs et collectionneurs reviennent aux grands classiques de l’horlogerie des années 90 et du début des années 2000.

On retrouvera la maison Cartier avec un exceptionnel mouvement « tourbillon volant » issu de la gamme Ballon Bleu, produit à très peu d’exemplaires en 2009.
 
Les maisons JaegerLecoultre, avec un grand calendrier Master (première génération) et des Reverso Sun Moon, une Blancpain phase de lune, une IWC chronographe Da Vinci, une A Lange & Söhne grande date, une Piaget Altiplano, ainsi que des pièces historiques à complications de ces marques.
 
Notons par exemple une Reverso des années 40 destinée au marché sud-américain, un chronographe Jaeger phase de lune produit en Allemagne, une Patek Philippe Calatrava, ainsi qu’une très rare Chaumet signée par le mythique designer Gerald Genta...

A noter la présence de pièces qui illustrent les thèmes chers à Jean-Christophe Guyon :
• La vitesse et l’automobile avec une sélection de chronographes vintage sportif signés Breitling, Omega, Heuer, Jaeger-LeCoultre pour Aston Martin, etc.,
• L’aviation avec les manufactures Breguet, Dodane, Rolex et, en catalogue, un duo très rare de Breitling Chronomat,
• Les plongeuses avec Zenith, Blancpain (Fifty Fathoms), Jaeger-LeCoultre (Polaris 2), Omega pre-Bond, dont une très rare montre d’officier de marine Ulysse Nardin.
• Les montres de dames ne seront pas oubliées (messieurs, c’est bientôt les fêtes de fin d’année) avec les maisons Hermès, Chanel, Rolex ainsi qu’une sélection de Cartier -la marque est très en vogue depuis deux ou trois ans- allant des années 80 aux années 2000.
• Le design des années 1960-70 n’est pas en reste avec une Zenith El primero TV, les créations de Serge Monzon en argent pour Longines, des Omega LED et évidemment, la manufacture française LIP (des années 50 aux années 70) avec une sélection exceptionnelle de trois créations du designer Rudy Meyer…
 
Comme avant toute vente publique, une exposition gratuite et libre  d’accès à tous permettra de prendre en main et essayez l’ensemble des lots proposés lors de cette vacation qui aura lieu le dimanche 20 novembre 2022 à 14:00, sous le marteau de Maître Maxence Mazzoni.


Montres-de-luxe.com | Publié le Mardi 15 Novembre 2022 | Lu 4816 fois