Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Breguet : acquisition de trois nouvelles montres de collection


La prestigieuse manufacture horlogère suisse Breguet vient d’annoncer l’acquisition pour 1,5 million de francs suisses, à l’occasion des deux dernières ventes aux enchères Sotheby’s et Christie’s qui se sont déroulées à Genève ces derniers jours, de trois montres d’exception, qui vont intégrer le Musée Breguet.



Breguet : acquisition de trois nouvelles montres de collection
Vendue le 3 juillet 1833 au Marquis d'Abercorn, la première montre, la n°5015 a été adjugée pour un montant de 38.000 francs suisses. Cette pièce est l'une des toutes premières montres à remontoir sans clef et remise à l’heure jamais conçues.
 
Créée en 1830, cette invention est l'ancêtre des mécanismes à remontage modernes et se compose d’un bouton de remontage qui doit être tourné de gauche à droite pour réarmer le ressort du barillet.

Couvrant trois générations Breguet, à commencer par le fondateur de la marque Abraham-Louis et sa contribution au développement du remontoir sans clef et du mécanisme de réglage de l'heure, son fils Antoine-Louis, qui le perfectionne et commercialise, et enfin le fils de ce dernier, Louis-Clément qui le vend seulement 6 semaines après avoir repris les rênes de l’entreprise, la n°5015 témoigne du considérable apport de la Maison Breguet à l’art de la mesure du temps.

Breguet : acquisition de trois nouvelles montres de collection
La seconde pièce ancienne, connue sous le n°4420, est une montre de poche historiquement importante en or 18 carats et une boîte savonnette en or et argent, adjugée à un prix de 240.000 francs suisses.

Doté de deux cadrans excentrés pour les heures et les minutes, d’aiguilles Breguet en or et d’un petit secteur de réglage de l’avance-retard, ce garde-temps a appartenu au Roi George IV d'Angleterre qui se l’est offert le 3 octobre 1825.
 
Tout comme son père George III, le Roi George IV était un passionné de belles montres et d’horloges. Séduit par les créations d’A.-L. Breguet, c’est tout naturellement qu’il devient un fidèle client des ateliers du Quai de l’Horloge. Avec l’achat de ce garde-temps, la maison Breguet a saisi l’exceptionnelle opportunité d'acquérir une montre Breguet « royale ».

Breguet : acquisition de trois nouvelles montres de collection
Troisième et dernière acquisition, et non des moindres. Il s’agit d’un garde-temps à répétition des demi-quarts extrêmement rare. Vendue le 13 octobre 1831 à Lord Henry Seymour Conway, la n°4691 est l’une des montres extra-plates les plus complexes créées par Breguet à l’époque.

Dotée d’une épaisseur de 7,7 mm, cette répétition des demi-quarts affiche l’équation du temps, un indicateur de réserve de marche, un calendrier et le cycle de la lune. Reflétant l’avant-garde technique caractéristique de la Maison Breguet depuis le 18e siècle, et bénéficiant d'un nombre particulièrement élevé de complications pour une montre de cette période, ce prestigieux garde-temps a été acheté pour plus d’un million de francs suisses.

Breguet est fière d’annoncer l’arrivée de ces trésors dans ses musées. Par ailleurs, cela souligne également l’engagement de Marc A. Hayek, président et PDG de Breguet dans la préservation du patrimoine historique et culturel de la manufacture, qui comptait tant aux yeux de son grand-père Nicolas G. Hayek.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Novembre 2013 | Lu 925 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos