Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Breguet sponsor de la ferme d'Hougoumont (Waterloo)


L’horloger Breguet (Swatch Group) a célébré la semaine dernière, le bicentenaire de la bataille de Waterloo (perdue par les Français rappelons-le) en tant que sponsor principal de la restauration de la ferme d’Hougoumont qui a rouvert ses portes le 17 juin 2015. Détails.



Le duc de Wellington considérait comme décisive, l’occupation de la ferme d’Hougoumont pour l’issue de la bataille de Waterloo (18 juin 1815) ; bataille qui mettra fin à plus de vingt ans de guerre en Europe…
 
Ce bâtiment revêt une importance particulière pour Breguet en raison des liens que la maison entretenait avec les différents protagonistes de la bataille. On retrouve en effet de fidèles clients de Breguet autant dans l’Armée du Nord (les Français) que dans le camp des coalisés (Anglais, Prusses et Néerlandais). Bref, l’horloger fournissant les deux camps, restait diplomatiquement parfaitement correct…  
 
Les plus célèbres d’entre eux étant bien sûr l’empereur Napoléon et le duc de Wellington. Mais on pourrait également citer le maréchal de Grouchy, le maréchal Ney, Jérôme Bonaparte, le chirurgien Dominique Larrey et le général Kellerman, et dans l’autre camp Lord Paget, Lord Somerset, le Major Percy, les généraux Cooke, Maitland et Ponsonby… ainsi que Pozzo di Borgo.
 
Mais la bataille de Waterloo a également sonné l’heure des honneurs et de la reconnaissance pour A.-L. Breguet. Il retrouve en Louis XVIII, roi de France, un admirateur sincère et actif. Le 27 octobre 1815, quelques mois seulement après Waterloo, le maître est nommé Horloger de la Marine Royale. Il est alors à la tête de son établissement depuis quarante ans.
 
Installé à Paris en 1775, il a connu ses premiers succès à la cour de France sous le règne de Louis XVI et Marie-Antoinette et a dû retourner en Suisse, sa terre natale, pendant les années plus troublées de la Révolution Française. Sous l’Empire, il compte parmi sa clientèle presque tous les membres de la famille impériale. Breguet est aussi un exportateur dont les créations sont recherchées notamment en Angleterre, en Espagne et en Russie.

La politique de Napoléon, le Blocus Continental et la guerre avec la Russie le privent de ses débouchés commerciaux naturels. La chute de Napoléon, la protection de Louis XVIII et la naissance de la nouvelle Europe issue du Congrès de Vienne vont toutefois favoriser son essor et mener son entreprise à son apogée.
 
Rappelons qu’on doit à Abraham-Louis Breguet de nombreuses inventions, tant techniques qu’esthétiques, qui ont donné naissance à l’horlogerie moderne. Il est l’inventeur, notamment, du ressort-timbre, du spiral Breguet, de la montre à tact, du tourbillon et des premiers chronographes…, et il crée en 1812 la première montre-bracelet pour Caroline Murat, sœur de Napoléon. Il donne à ses montres un aspect plat et sobre, avec les cadrans guillochés, les aiguilles à pomme, les cannelures…
 
En soutenant le projet Hougoumont, Breguet a souhaité montrer son attachement à sa propre histoire, mais également à l’histoire de l’Europe. Ce partenariat rejoint la politique globale que la maison mène de façon active depuis 2005 dans le domaine du mécénat culturel au service du patrimoine : financement intégral de la restauration du Petit Trianon et du Pavillon Français dans le domaine de Marie-Antoinette à Versailles ; soutien au Louvre en tant que sponsor principal de la restauration des salles du 18ème siècle du Département des Objets d’art ; financement d’une salle dédiée à l’aéronautique navale au Musée national de la Marine à Paris ; ou encore sponsoring pour la mise en place du Salon Doré au San Francisco Fine Arts Museums.

Abraham-Louis Breguet

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Juin 2015 | Lu 469 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos