Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Breitling : deux nouvelles Chronoliner en versions bleue et bronze


Breitling poursuit le développement de son modèle chrono-gmt-date Chronoliner avec l’arrivée de deux nouvelles versions, l’une avec un cadran bleu très tendance et l’autre avec un cadran bronze. Deux montres très imposantes (46 mm), taillées pour l’aventure.



2015, Breitling dévoile son modèle Chronoliner en acier. 2016, la marque au « B » ailé, propose cette montre sportive de 46 mm, ultra-complète avec ses fonctions chrono, date et GMT avec lunette céramique, étanche 100 mètres, dans une nouvelle version en acier noir avec cadran et bracelet caoutchouc assortis.
 
Aujourd’hui, la marque poursuit le développement de ce modèle avec l’arrivée de deux nouvelles pièces : une avec cadran bleu et l’autre avec cadran bronze (marron). Rappelons que ce chronographe à triple fuseau horaire s’inspire d’une montre des années 1950-1960.
 
Avec ce chrono, Breitling propose un garde-temps particulièrement complet. En effet, cet imposant modèle de 46 mm (qui ne convient qu’aux gros poignets) est un chronographe-date à triple fuseau horaire étanche à 100 mètres. 

Bref, une pièce parée pour l’aventure et surtout, pour les voyages au long cours. Sans compter que sa lunette tournante bidirectionnelle est en céramique quasiment inrayable. Le fond de boîtier (plein) arbore les avions stylisés qui ont été longtemps la signature de Breitling.
 
En revanche, ce qui est étonnant, c’est que Breitling ait proposé dans ses boutiques exclusives une version de la Chronoliner avec calibre « manuf » (édition limitée à 100 ex) et par ailleurs, des modèles équipés de calibres automatiques chronos « standards », COSC certes, mais « standards ». Cela risque d’être un peu confusant dans l’esprit des acheteurs… A noter que le modèle avec calibre B04 se reconnait au positionnement des compteurs en « C » et les autres, avec un positionnement en « C ».
 
Ces deux Chronoliner bleue (Aurora) et bronze (Panamerican) sont disponibles sur bracelet en cuir, en acier, en acier tressé ou en caoutchouc reprenant le relief de l’acier tressé.


Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Octobre 2017 | Lu 2789 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques