Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Trois Breitling Superocean en 36 et 44 mm en exclusivité chez Bucherer


Alors que la maison horlogère Breitling fait une belle entrée au sein des magasins Bucherer, et notamment dans la somptueuse boutique parisienne, les deux partenaires viennent de dévoiler trois modèles Superocean en 36 et 44 mm qui seront disponibles en exclusivité auprès du détaillant lucernois.



La collection Superocean de Breitling est un grand classique de la montre de plongée. Mais c’est aussi, on le sait moins, l’un des best-sellers du catalogue de l’horloger suisse. Et ce, depuis des années déjà.
 
Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que ces deux nouveaux partenaires aient décidé de mettre en avant ce modèle avec ces éditions limitées exclusives boutiques ; 88 exemplaires de chaque dont deux modèles avec de beaux cadrans bleu ciel (lunette céramique noire sur la 44 et blanche sur la 36 mm) et une série en or et acier 44 mm avec cadran noir.
 
Petit travelling arrière : dans les années 1960, la plongée sous-marine devient une activité sportive émergente, inspirée principalement par les aventures de l’explorateur océanique Jacques Cousteau.
 
On le sait, en plongée, le temps est primordial, vital même parfois. Il se mesure presque exclusivement en minutes. 
 
Pour créer la première SuperOcean, les designers de Breitling éliminèrent toutes les caractéristiques superflues qui ne répondaient pas aux besoins vitaux des plongeurs sous-marins. Un anneau de cadran à fort contraste fut introduit sur l’échelle des minutes. Et les index furent remplacés par des bâtons épais luminescents pour une meilleure lisibilité.

Etant donné que les plongeurs n’ont pas vraiment besoin de l’aiguille des secondes (si ce n’est qu’elle sert tout de même d’indicateur de marche, c’est la raison pour laquelle elle est indispensable à la norme ISO pour les « plongeuses »), la modification la plus audacieuse de Breitling fut de la supprimer !
 
Breitling a ensuite remplacé la trotteuse par un chronographe basé sur les minutes, surnommé « Slow Motion » (« au ralenti » en anglais) car il fallait une heure pour effectuer une rotation complète du cadran.
 
Au cours de l’été 2022, Breitling présentait sa nouvelle Superocean qui reprenait la philosophie de la Slow Motion, une montre outil simplifiée. Même si la collection a été repensée pour répondre aux besoins des clients modernes (l’aiguille des secondes était, évidemment, essentielle), les plus observateurs remarqueront plusieurs clins d’œil au design de l’originale.
 
Pour ces trois éditions limitées, ce sont les modèles en acier en 44 et 36 mm qui ont été choisis. Etanche à 300 m (1 000 pieds), la SuperOcean est dotée d’une lunette unidirectionnelle, de larges aiguilles et d’index revêtus de Superluminova qui permettent une lisibilité optimale sous l’eau.
 
Grâce à sa lunette incrustée en céramique résistante aux rayures, elle ne craint ni l’usure, ni la décoloration. On remarque aussi la présence de la fameuse aiguille carrée des minutes, caractéristique de la Slow Motion. Tout comme l’échelle des minutes à fort contraste.
 
Son Calibre Breitling 17 automatique est garanti deux ans et dispose d’une réserve de marche standard d’environ 38 h.

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Décembre 2023 | Lu 9625 fois