Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Bruno Belamich : portrait de « Mr Bell » de Bell & Ross (partie 2)


Bell & Ross, le succès de cette marque horlogère franco-suisse repose avant tout sur la complémentarité de deux hommes. Carlos Rossillo et Bruno Belamich. Le premier aux manettes du commercial et de la gestion et le second –que l’on connait moins- à la création et au design. Voici donc, pour la première fois, le portrait d’un homme souvent resté dans l’ombre, mais sans qui les montres Bell & Ross ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui…


Bruno Belamich : portrait de « Mr Bell » de Bell & Ross (partie 2)
Bruno Belamich a toujours été fasciné par l’instrumentation aéronautique et par l’avion en tant qu’objet au design si intimement lié à sa fonctionnalité et témoin privilégié des évolutions technologiques.
 
Cette inspiration a nourri, dès les premières créations horlogères, le développement des collections Bell & Ross autour de deux axes clairement définis : d’un côté, l’instrumentation aéronautique, et plus précisément celle du tableau de bord : Collection Aviation. De l’autre, l’évocation des époques clés de l’histoire de l’aviation à travers l’évolution des montres de pilotes : collection Vintage.
 
Bruno Belamich imagine ses créations selon un principe clé : « chaque détail a son sens et sa fonction ». Pour concevoir et fabriquer ses montres, le designer suit un cahier des charges précis, qui tient compte avant tout des besoins et des contraintes des utilisateurs professionnels. La fonctionnalité est clé, le minimalisme, sacrifiant ornement et superflu à l’essentiel, indispensable.
 
Ainsi, toutes les montres Bell & Ross sont conçues selon quatre principes fondamentaux nécessaires à l’accomplissement de missions en conditions extrêmes : lisibilité, étanchéité, précision, fonctionnalité. Cette vision marque également l’attachement de Bruno Belamich au design fonctionnaliste des pays nordiques, de l’Allemagne et du Danemark. L’héritage de l’école du Bauhaus, mouvement artistique novateur qui posa les bases de l’architecture moderne, influence également très fortement la culture et le travail de Bruno Belamich.
 
Un travail qui s’inscrit en droite ligne avec celui des illustres prédécesseurs et maîtres à penser qui l’ont inspiré. Parmi ces grands noms du Design, on peut citer Arne Jacobsen, George Nelson, Jasper Morrison, Marc Newson, pour leur modernité et leur créativité. Mais aussi Dieter Rams, créateur de Braun dans les années 1960, et Mies van der Rohe. Et bien-sûr Jonathan Ive, designer d’Apple pour sa capacité à avoir démocratisé le design fonctionnaliste.

Bruno Belamich : portrait de « Mr Bell » de Bell & Ross (partie 2)
La naissance d’une montre Bell & Ross avec Bruno Belamich

Selon Bruno Belamich, le défi du directeur de création est de mettre le design au service de l'entreprise.

Il doit avant tout répondre aux contraintes de l’utilisateur puis les concilier avec les contraintes techniques et de production de l’entreprise et enfin, les intégrer dans une montre.

En première approche, Bruno Belamich recense avec minutie les besoins de l’utilisateur afin d’établir le cahier des charges qui permettra de définir les fonctions de la montre.

Au cours du processus créatif, c’est un dessin exécuté à la main qui exprime l’idée première. Ce dessin est ensuite retranscrit sous forme de plan, à l’aide de logiciels de modélisation 3D spécialisées tels CATIA. Des études techniques sont alors menées en étroite collaboration avec les maîtres horlogers et les ingénieurs Bell & Ross afin d’optimiser les performances de la montre. Viennent ensuite la réalisation d’un prototype et le lancement d’une longue série de tests en vue de la production et la commercialisation.

Bruno Belamich : portrait de « Mr Bell » de Bell & Ross (partie 2)

Bruno Belamich : portrait de « Mr Bell » de Bell & Ross (partie 2)
Selon les modèles, ce processus créatif peut s’échelonner sur une, voire plusieurs années. Une fois les modèles optimisés, c’est en Suisse, dans l’unité de production de La Chaux-de-Fonds, que les maîtres horlogers mettent au point, assemblent et procèdent aux ultimes réglages des montres Bell & Ross.

Les montres Bell & Ross créées par Bruno Belamich s’articulent autour de trois collections Aviation, Vintage et Marine et cinq types de boîtiers correspondant chacun à une étape-clé de l’histoire de l’aviation.

Quelle que soit la forme du boîtier, les montres possèdent un signe distinctif qui marque leur filiation au premier regard : l’utilisation de l’Adonis Cyrillic sur les cadrans, une typographie spécifique inspirée de la signalétique aéronautique.

La vision créative de Bruno Belamich qui, dès l’origine, le poussa à concevoir des montres à usage professionnel, inspirées de l’univers aéronautique, n’a pas varié. Il cultive au fil des années et des collections la différence dans la cohérence. Comme il le souligne lui-même : « le designer est au service de la marque, il doit adapter sa démarche créative en intégrant les innovations technologiques. ». C’est cette quête permanente d’innovation et de performance qui le nourrit au quotidien pour concevoir les collections Bell & Ross de demain.

Avec le temps, Bruno Belamich s’est forgé une philosophie qui tient en trois mots-clés : une approche : le fonctionnalisme, une méthode : l’union des compétences et une vision : le développement des montres et de la marque qu’il a fondée. Animé par la même passion et le même enthousiasme qu’à l’époque de ses premières collections, il demeure plus que jamais fidèle à cette maxime : « Parce qu’il veut toucher les étoiles et atteindre le fond des mers, parce qu’il vit ses passions jusqu’à l’extrême, l’homme se mesure depuis toujours au temps. Pour faire de quelques secondes un instant d’éternité ».

Bruno Belamich, Portrait chinois

• Une voiture : le Land Rover qui, selon lui, est à l’automobile ce que Bell & Ross est à l’horlogerie.

• Un lieu : l’habitacle isolé de sa voiture où il se ressource en conduisant.

• Un avion : deux légendes, le premier avion expérimental supersonique à réaction Bell X-1 (1945) et le Rafale : fleuron de la technologie aéronautique française.

• Un pays : le Japon, pays de la perfection visuelle, qui possède l’art de sublimer les moindres choses avec un raffinement maîtrisé.

• Une pièce d’architecture : la Villa Savoye, Maison manifeste de la modernité selon Le Corbusier.

• Une image : les travaux des photographes William Eggleston, Ronan Guillou, André Kertész pour leur sublimation du quotidien ; et plus récemment, Bruce Weber.

• Un vêtement : les modèles de la CP Compagnie, qui propose une mode d’inspiration militaire très fonctionnelle. Les vêtements techniques de Stone Island, dont l’approche est innovante, notamment en termes de matières textiles.

• Une gastronomie : la cuisine asiatique.

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Mars 2013 | Lu 1264 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos