Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

CODE41 : l'horlogerie en toute transparence


Alors qu’Anomaly, le tout premier modèle de l’horloger suisse indépendant CODE41 va bientôt sortir de catalogue, revenons sur le succès de cette jeune entreprise issue du financement participatif qui a bousculé « l’establishement » horloger helvétique en étant extrêmement transparent sur ses prix (notamment ses coûts de revient) tout en faisant participer ses futurs clients à la création de sa montre.


CODE41 est née en 2016, créée par le designer horloger Claudio d’Amore. Il y a quatre ans déjà… A l’époque, de nombreuses jeunes marques arrivent sur le marché par le biais du financement participatif. Mais l’approche de CODE41, dès le départ, est radicalement différente de celle de ses confrères.
 
« Dès le début du projet CODE41, nous avons souhaité garder le prix de vente de nos montres le plus proche possible de leur coût de production. Nous avons donc privilégié la piste digitale pour atteindre nos membres, et restreindre l’achat de nos montres exclusivement sur notre site internet » indiquent alors les responsables de la marque.
 
A ce titre, dès le départ, dès son lancement, CODE41 (lancée à l’origine, on s’en souvient, sous le nom de code de Goldgena Project) a toujours été très clair et transparent sur ses coûts de revient, prenant ainsi le contrepied de toutes les grandes marques horlogères qui restent toujours très floues sur leurs chiffres quels qu’ils soient… Prix de revient bien évidemment, mais aussi nombre de montres produites, nombre de montres vendues, etc.

Depuis mars 2016 donc, CODE41 a révolutionné l’achat d’une montre haut de gamme en faisant participer sa communauté d’amateurs à la conception de la montre (une communauté recrutée notamment grâce aux réseaux sociaux, la marque lui proposant de découvrir les coulisses de la création d’un garde-temps), en étant totalement transparent sur la provenance des différents composants et ne cachant rien de ses coûts de revient. Sans compter la vente en direct, sans intermédiaire, auprès de ses clients via son site web. Du jamais vu.
 
C’est ainsi qu’est né le modèle Anomaly, un garde-temps qui sera produit en deux versions, la 01 et la 02 qui seront respectivement équipées d’un Miyota puis d’un calibre ETA. Le boitier de forme de 42mm sera quant à lui proposé en acier, en acier PVD noir ou brun avec différentes variantes de cadrans…
 
Pour l’anecdote, sa dénomination, Anomaly, s’est pratiquement imposée d’elle-même tant le positionnement de la marque « en toute transparence » (« total transparency on origin » comme le précise la marque sur son site) était en rupture totale avec l’univers feutrée et secret de l’horlogerie helvétique. 

Aujourd’hui, au bout de quatre ans de bons et loyaux services, le modèle Anomaly est en fin de parcours. Au total, 12.000 montres auront été vendues dont plus du tiers (4.339) sur le marché français ! L’Hexagone étant de loin le premier pays de vente pour CODE41
 
Pour autant, il en reste encore en stock -un peu plus de 1.700- dans les deux versions pour ceux que cela intéressent… C’est d’ailleurs le moment de vous faire plaisir avec cette montre qui restera dans les annales de la marque (comme étant la première à avoir été créée) et du monde de l’horlogerie (tant son concept créatif était innovant).
 
Mais dans l’absolu, le modèle va s’arrêter dans quelques semaines et ne sera bientôt plus produit. La raison ? « Il devient en effet très difficile, sinon impossible de se fournir en mouvements Miyota et ETA (une situation que beaucoup nomment déjà la “crise des mouvements”) » indique la marque sur son site web tout en précisant que la collection « sera amenée à évoluer mais elle n’existera plus dans sa forme originelle actuelle ».

Mais pas d’inquiétude pour la marque pour autant : de fait, d’autres projets sont en prévision… Par exemple, la X41 en titane avec grande date et calibre suisse est en cours de livraison avec un prix nettement supérieur mais pour un produit qui relève de la haute horlogerie ! Preuve que l’on peut vendre de montre à plus de 5.000 euros en souscription et sur le web (1.150 pièces vendues à ce jour pour un total de 5.447.531 CHF).
 
Et CODE41 travaille également au lancement de son premier chrono… A priori, ce garde-temps sera équipé d’un calibre mécanique suisse personnalisé et devrait être commercialisé aux alentours de de 2.470 euros. Les premiers designs devraient être présentés le 1er juillet prochain.
 
Mais ceci est une autre histoire...


Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Juin 2020 | Lu 5145 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances | Test de mise en place OMEGA