Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Centigraphe Souverain Anniversaire : une série de séries limitées "anniversaire"


Voici une idée originale. En effet, l’horloger F.P. Journe vient d’annoncer le lancement d’une « série de séries limitées » pour les dixièmes anniversaires de ses boutiques exclusives. Vingt pièces pour la boutique de Hongkong et dix pour celle de Tokyo. Ce Centigraphe Souverain est proposé en version de 40 mm en titane poli avec cadran ruthénium et calibre mécanique à remontage manuel en or rose.



Le Centigraphe Souverain, l’un des grands classiques de l’horloger français François-Paul Journe va célébrer les différents anniversaires de la prestigieuse manufacture genevoise. Dès que l’on de ses magasins exclusifs aura dix ans d’ancienneté, Journe commercialisera une édition très limitée cette pièce maitresse de ses collections.
 
Cela vient de commencer avec Hongkong (Central) et Tokyo (Ginza) qui recevront respectivement 20 et 10 exemplaires de ce Centigraphe Souverain « anniversaire » de 40 mm doté d’un boitier en titane poli avec un cadran ruthénium avec compteurs en saphir, une couronne et une bascule en or rouge et bien évidemment, l’emblématique mouvement mécanique à remontage manuel en or rose. Le tout, proposé sur un bracelet en alligator bordeaux. Chaque pièce est numérotée, suivie du nom de la ville correspondante.
 
Ce garde-temps sera accompagné d’une rétrospective des séries Anniversaire F.P.Journe en titane : chronomètre Souverain 2005 ; chronomètre à résonance 2006 ; tourbillon Souverain 2007 et Octa Perpétuelle 2010. 
 
Les anniversaires des boutiques du réseau F.P. Journe continueront leur célébration dès 2017 avec celle de Genève en mars, suivi de Boca Raton (Floride) au printemps. En 2018, ce sera le tour de Paris ; en 2019, de la boutique de Pékin et de New York ; en 2022, celle de Bal Harbour et en 2023, celle de Los Angeles. Quant à Beyrouth, ce sera pour 2024.   

Rappelons que le Centigraphe Souverain est un chronographe mécanique sans précédent qui offre 360.000 km au bout des doigts ; ou l’art de convertir 6km/heure en 360'000 km/heure. Explications de cet exploit technique qui permet de mesurer des temps d’un centième de seconde aussi bien que de dix minutes. Et ce, grâce à une aiguille effectuant un tour de cadran en une seconde, une deuxième aiguille faisant un tour en vingt secondes et une troisième tournant en dix minutes. Chacune ayant droit à son cadran subsidiaire, en plus des aiguilles indiquant les heures et minutes.
 
Le « Centigraphe Souverain » permet ainsi de mesurer des vitesses allant jusqu’à 360.000 km/h, bien au-delà de la vitesse de libération d’une fusée atteignant la vélocité de satellisation minimale (première vitesse cosmique). Une prouesse à laquelle il faut encore ajouter 100 heures de réserve de marche - 24 heures avec le chronographe.

Précisons également, que 30% des profits réalisés sur chaque vente de montre sont reversés au profit de l’ICM. Depuis sa mise en place il y a plus de dix ans, ce partenariat a rapporté plus d’un million d’euros à l’association. Quand le luxe ne sert part uniquement à enrichir des grandes marques, mais qu’il permet également de soutenir la recherche… Une belle initiative. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Octobre 2016 | Lu 1127 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos