Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Chanel : la Première revient dans sa première version


Dans l’univers horloger de Chanel, la montre Première brille depuis 1987. Choisissant l’octogone du bouchon du parfum N°5 pour la forme du boitier et du cadran et le laquant de noir, empruntant au légendaire sac matelassé sa chaîne entrelacée de cuir pour en faire son bracelet, elle crée la surprise dans un univers régi jusqu’alors par les codes de l’horlogerie masculine.



Même si d’aucuns ne considèrent pas Chanel comme un « horloger » à part entière, la marque a tout de même brillamment réussi là où de nombreux grands noms suisses n’ont toujours pas performé !
 
Ainsi, en une quarantaine d’années, cette marque de luxe est parvenue à imposer deux grands classiques de l’horlogerie : la Première, sa toute première montre et la non moins fameuse J12. Les deux ayant été créées par Jacques Helleu, le directeur artistique de la maison à cette époque.
 
Alors que la Première célèbre cette année ses trente-cinq, revenons sur la genèse de cette montre à quartz qui ressort cette année dans sa tenue d’origine. Totalement intemporelle.

Jacques Helleu était entré chez Chanel trente ans auparavant pour s’occuper de « problèmes de goût ».* Cet homme atypique qui se consacrait à la marque depuis ses dix-huit ans, se demandait encore avec humour « de quoi il s’agissait » alors que le succès de la montre Première confirmait son talentueux entêtement.
 
« Je me suis battu pour faire un modèle fort, un modèle unique, qui puisse rester une référence, et non pour lancer une simple collection » déclarait alors celui au bras duquel Chanel entrait dans le monde de l’horlogerie par la grande porte !
 
Pour Arnaud Chastaingt, directeur du Studio de Création Horlogerie, la montre Première incarne l’esprit de l’horlogerie de Chanel. « Première, c’est la première page de notre histoire horlogère. Elle est née d’une l’absolue liberté de création et a initié une vision, celle de l’Allure du temps selon Chanel ».

Et de préciser : « en 2022, J’ai souhaité qu’elle retrouve sa place au cœur de notre collection. Cette création, c’est notre ADN et un code Chanel à part entière. Bien plus qu’une montre, Première est une leçon de style ». D’ailleurs ce modèle reste extrêmement populaire auprès des femmes sur le marché de l’occasion, ce, depuis des années. Ce qui prouve bien l’intemporalité de cette pièce  ».
 
Si Première fit une entrée si remarquée, c’est d’abord parce qu’elle s’émancipait des codes masculins pour s’afficher au poignet des femmes. En effet, pour la première fois, une montre qui leur était destinée n’était pas l’adaptation, en petit format, d’une montre masculine, mais une création à part entière qui leur était dédiée.
 
Précisons qu’encore de nos jours, de nombreuses marques horlogères continuent à proposer de garde-temps pour femmes qui ne sont que des versions « réduites » des modèles pour hommes avec souvent, cadrans en nacre et brillants… En terme de création, « peut mieux faire ».

Reconnaissable entre tous, la boîte** dorée (0,1 micron or 18 carats) ornée d’une glace biseautée de Première est octogonale. Une géométrie directement inspirée du bouchon du parfum N°5 qui rappelle quant à lui, celle de la place Vendôme, que Gabrielle contemplait depuis sa suite du Ritz !
 
A cela s’ajoute la fameuse chaîne entrelacée d’un ruban de cuir de l’iconique sac matelassé. Première en fait son bracelet souple disponible en trois tailles (S, M et L) car ce dernier n’était pas ajustable. Il convient donc de l’essayer afin d’être certain de s’offrir la bonne taille.

Le cadran est épuré : sa surface lisse s’étire sans se soucier de l’heure. Ici, point de chiffres ou d’index, de trotteuse ou de guichet indiquant la date. Sous la glace biseautée, seules deux aiguilles aux finitions dorées et aux lignes vives évoluent sur ce « mini infini ». Tandis qu’une couronne sertie d’un cabochon d’onyx vient parfaire cette géométrie bicolore.

En 1987, pour le lancement de Première, Chanel ouvrit deux boutiques dédiées : à Paris, avenue Montaigne et à Genève, rue du Rhône, puis, en 1990, place Vendôme.

​En 2022, alors que l’horlogerie et la joaillerie de Chanel ont pris leurs quartiers dans l’hôtel particulier entièrement réaménagé du 18 place Vendôme, Première revient dans la lumière dans une version subtilement revisitée et, toujours fidèle à elle-même, résolument de son temps.
 
* Chanel Eternal Instant, Nicholas Foulkes, Thames & Hudson, page 10
** Étanchéité : 30 mètres. Dimensions : 26,1 x 20 x 7,65 mm.

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 28 Septembre 2022 | Lu 3788 fois