Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Charlie Paris : la Concordia Automatique bleu au Pôle Sud


La jeune marque horlogère parisienne Charlie Paris vient de dévoiler l’une de ses dernières (re)créations : la Concordia Automatique, dotée d’un boitier en acier de 40 mm avec cadran bleu, étanche à 300 mètres, embarquant un calibre mécanique automatique STP1-11 d’une réserve de marche de 44h. Compter 695 euros.



Charlie Paris est une jeune marque horlogère qui, depuis 2014, propose des montres imaginées et assemblées en France, en l’occurrence à Besançon dans le Doubs.
 
Ce qui ne signifie pas pour autant que tous les composants sont français, mais ces garde-temps voient le jour au sein d’une manufacture hexagonale qui centralise les différents éléments et les assemble.  
 
Ceci étant, la marque présente une nouvelle édition de sa « sportive » maison, la Concordia, qui a déjà existé en versions quartz ou automatique par le passé. Cette année, c’est une nouvelle automatique qui ressort avec un boitier en acier 316L poli et brossé de 40 mm avec blindage amagnétique ISO764.
 
Elle est dotée d'une couronne vissée, d'une boite étanche à 300 mètres et équipée d’une lunette unidirectionnelle avec insert en aluminium éloxé.

Cette trois aiguilles et date arbore un cadran bleu avec aiguilles des heures et minutes et index remplis de Superluminova. Tout comme la pointe de la trotteuse d’ailleurs (une aiguille des secondes est indispensable sur une « plongeuse » puisqu’elle sert également d’indicateur de fonctionnement). L’ensemble est protégé par un verre saphir bombé.
 
Son boitier à fond vissé embarque le calibre mécanique à remontage automatique Suisse, le STP1-11 (26 rubis. 28.800 alt/h) d’une réserve de marche standard de 44 heures. Cette montre se porte sur un bracelet en canvas et est garantie 24 mois.

Pour son lancement, la marque s'est associée à Matthieu Tordeur, qui a réalisé une traversée de l'Antarctique en autonomie totale sur près de 1.150 kilomètres en solitaire, sans assistance et en autonomie totale. Un combat exceptionnel qui a duré 51 jours, dans des températures extrêmes allant jusqu'à -37 degrés.
 
Durant cet exploit, l'aventurier normand portait une montre Concordia Automatique. Il est devenu le tout premier Français et le plus jeune explorateur à skier de la côte du continent Antarctique (Hercules Inlet) jusqu'au Pôle Sud.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Février 2021 | Lu 4843 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances