Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Citizen : trois nouvelles Eco-Drive One en Super Titanium


Cette montre est absolument bluffante ! Naturellement, les inconditionnels des mécaniques resteront insensibles, soit. En revanche pour les autres, ces Eco-Drive One Super Titanium de Citizen sont d’une extrême finesse, d’une exactitude à toute épreuve et d’une légèreté qui font qu’on ne les sent tout simplement pas au poignet ! Une belle trilogie pour les cent ans de la marque japonaise.



Ces Eco-Drive One Super Titanium de chez Citizen représentent le nec plus ultra de l’horlogerie à quartz nippone. C’est clairement parmi ce qui se fait de mieux sur le marché en la matière. Ce qui explique leur prix de 3.500 euros… C’est très cher certes, mais c’est assez exceptionnel.
 
Cette trilogie a été présentée à l’occasion de la Foire de Bâle 2018 pour les cent ans de Citizen, l’un des géants et l’un des fleurons de l’industrie horlogère japonaise. Rappelons que la montre Eco-Drive One a été lancée à l’origine en 2016. Elle embarque un mécanisme à quartz d’un millimètre d’épaisseur qui se recharge par la lumière par le biais du cadran.
 
Plus concrètement cela fonctionne de la manière suivante : cette technologie convertit la lumière naturelle ou artificielle en énergie afin d’alimenter la batterie ultraplate de ces montres qui sont dotées de ces mécanismes très perfectionnés. Point important : ces batteries n’ont jamais besoin d’être remplacées ; elles doivent simplement se recharger régulièrement pour continuer à fonctionner (réserve de marche de douze mois à pleine charge).

La technologie Eco-Drive est conçue de manière à ce que de toute source de lumière, même la plus faible, puisse générer l’énergie requise pour alimenter la montre. Lorsqu’une Eco-Drive One se trouve dans l’obscurité, ses aiguilles cessent de tourner afin d’économiser son énergie. Malin.  
 
Dès que de la lumière revient se poser sur la montre, les aiguilles se remettent rapidement en mouvement et reprennent leur place à l’heure exacte. Magique. Précisons que ce calibre 8826 offre une précision de plus ou moins 15 secondes par mois.
 
Ces trois nouveautés sont de surcroit dotées de boitiers (36.5 mm de diamètre) et de bracelets en Super-Titanium. L’épaisseur de ces montres est de 3.53 mm. Elles se posent sur le poignet telle une seconde peau tant elles sont fines et légères. Leurs cadrans sont en verre saphir bleu foncé, blanc ou noir ; ils sont protégés par un autre verre saphir traité antireflets.
 
Rappelons que le Super Titanium est un métal qui a été breveté par Citizen. Il s’agit en réalité d’un titane traité au Duratect α. Plus léger que l’acier (40%) il est dans cette configuration cinq fois plus dur (point important compte-tenu de la finesse de la boite qui ne doit pas être fragilisée) ; il est aussi plus agréable au porté !
 
A noter qu’il existe également une version en édition limitée à mille exemplaires avec cadran en saphir noir, boitier -37 mm ; épaisseur de 2.98 mm- et bracelet en cermet et lunette anthracite en Altic. Compter 5.500 euros.



Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Septembre 2018 | Lu 2831 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos