Compass : quand Jaeger-LeCoultre fabriquait des appareils photo


Avant-gardiste et sophistiqué, le Compass de Jaeger-LeCoultre fut lancé en 1937 ; un appareil photo qui a marqué l’histoire de la photographie par ses qualités uniques et ses fonctions multiples. Seuls 4.000 exemplaires furent produits, inutile de vous dire que cette caméra s’avère très recherchée par les collectionneurs de nos jours. A porter avec au poignet, une Reverso dans années 40, bien évidemment !



Grâce au savoir-faire ancestral des artisans de JLC, aux centaines de calibres réalisés et à leur maîtrise de la miniaturisation, cette manufacture horlogère de renom fut capable de relever le défi de l’incroyable Compass… En effet, un jour de 1937, l’histoire de l’horloger croisait celle de la photographie...
 
A l’époque, un Anglais du nom de Noël Pemberton Billing, homme d’affaire et pilote d’avion, fit le pari insensé de créer un appareil-photo d’une qualité sans précédent, rassemblant toutes les fonctions possibles et susceptibles d’entrer dans… un paquet de cigarettes !
 
L’homme est un touche à tout : il a déjà fondé une société aéronautique dans son pays, une maison de fret en Afrique du Sud et un casino à Mexico. Poète, écrivain et ingénieur, il a inventé une centaine d’objets et de produits dont l’avion qui fut à l’origine du Spitfire. Bref, un touche à tout, mais de génie. Toutefois, s’apercevant rapidement de l’ampleur des défis techniques de son projet, il décida de confier son projet à une manufacture de montres !
 
A l’époque, la maison LeCoultre & Cie, qui deviendra ensuite Jaeger-LeCoultre, compte déjà à son actif des centaines de calibres, parmi lesquels le plus petit du monde (le fameux calibre 101, de forme rectangle) ainsi que le plus plat et l’emblématique pendule Atmos. En 1934, Pemberton Billing prend donc le chemin de la Vallée de Joux…

Compass : quand Jaeger-LeCoultre fabriquait des appareils photo
En tout, il faudra trois ans de développement pour mettre au point les 290 composants (autant que dans certaines montres à complication) du Compass. Lancé en 1937, l’appareil-photo connaît un beau succès, faisant sensation aussi bien par son design avant-gardiste pour l’époque que par ses fonctions, dont la liste est longue…
 
Jugez-vous-même : cet appareil offrait un posomètre, un télémètre, un parasoleil télescopique, des filtres incorporés, un exposemètre à extinction, des indices de lumination, un viseur d’angle, un dispositif pour vues panoramiques et pour prises stéréoscopiques, et enfin, un trépied ultraléger conçu spécialement pour l’accompagner !
 
Mais la Seconde guerre mondiale de même que des problèmes de pellicule auront raison de cet emballement et font qu’aujourd’hui, cet appareil photo qui ne fut produit qu’à 4.000 exemplaires s’avère particulièrement recherché par les collectionneurs… 

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Avril 2016 | Lu 2759 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos