Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Corée du sud : Nicole Kidman, interview Omega à Séoul (partie 2)


Début octobre, Nicole Kidman (ambassadrice Omega depuis dix ans déjà) s’est rendue au Dongdaemun Design Plaza à Séoul en Corée du sud pour célébrer le modèle Omega De Ville Papillon. A cette occasion, elle a réalisé trois interviews exclusives à découvrir. Deuxième partie.



Nicole Kidman pour Omega
L’Asie est le marché le plus important pour Omega et vous êtes leur visage depuis dix ans. À votre avis, pourquoi plaisez-vous tant aux consommateurs de la marque et quels sont d’après vous les critères de beauté de nos jours ?

Je ne sais pas pourquoi. Je sais que je crois en leurs produits. Je crois en leurs montres et nous entretenons d’excellentes relations depuis dix ans maintenant. Je peux donc parler avec passion de leurs montres et de leur authenticité en tant qu’entreprise… Je pense que le monde entier compte à leurs yeux, pas seulement l’Asie. Il est évident qu’ils font un excellent travail. Ils représentent en quelque sorte la marque suprême de l’horlogerie. Je sais que toutes mes copines me demandent toujours, « Tu peux m’avoir une montre ? » Ce qui est bon signe, non ? »
 
Quelle a été votre plus grande satisfaction au cours de vos dix ans de relation avec Omega ?

Tous ceux qui ont acheté une de leurs montres le savent. Elles résistent au temps. Elles sont solides, c’est ce que vous recherchez lorsque vous achetez un tel objet (…) C’est comme ça qu’ils conçoivent leurs montres, dans la plus pure qualité, ni plus ni moins. Ils sont également engagés dans des activités philanthropiques. Ils m’ont soutenue auprès d’ONU Femmes. Ils oeuvrent également avec Orbis, un avion qui fait le tour du monde pour dispenser des soins oculaires aux personnes atteintes de cécité évitable. J’ai l’intention de m’impliquer davantage dans ce projet également. Je crois vraiment au karma d’une entreprise et je pense qu’ils ont un très bon karma.
 
Comment vous sentez-vous lorsque vous portez une montre Omega ?

Il y a tellement de modèles différents ; c’est cela qui est beau. Par exemple, la De Ville Butterfly, avec ses papillons, je la trouve incroyablement féminine et légère et la Ladymatic est juste – opulente, je pense. Quand je la porte, les gens m’arrêtent dans la rue. Ils la voient et ils disent…C’est une montre magnifique ; on peut la porter avec un t-shirt tout en restant chic. Elle très très chic.
 
Quels sont d’après vous les critères de beauté de nos jours ?

Je pense qu’ils sont variés. La beauté est ainsi. De nos jours, nous avons accès à tant d’informations que le monde est devenu beaucoup plus petit. Ce que nous considérons comme « beau » s’est donc prodigieusement élargi. Et c’est ce qui est important, car la beauté est une notion subjective. En somme, elle est le reflet de votre personnalité. Je pense que tout le monde est d’accord : vous rencontrez une personne superbe, puis vous apprenez à la connaître et soudain, elle n’est plus si bien. Et l’inverse. Quand vous apprenez à connaître une personne, vous percevez sa lumière intérieure et elle vous plaît de plus en plus, elle devient de plus en plus belle et au final, c’est ce qu’il y a de plus important.
 
À propos de beauté, pouvons-nous vous demander votre secret pour ne pas vieillir du tout ?

Je sens que je vieillis. Voyager devient beaucoup plus difficile avec l’âge. Je ne dors plus aussi bien qu’avant. C’est ce genre de choses. Je ne sais pas à quoi c’est dû, mais je l’associe à l’âge. Ce que j’aime, en étant plus âgée et notamment en étant une mère plus âgée, c’est la patience que l’on acquiert et la sagesse aussi. Je suis ravie d’avoir eu des enfants au début de ma vingtaine et d’être mère à nouveau au milieu de la quarantaine. Ce que j’ai appris en tant que femme et en tant qu’être humain est tellement bénéfique pour ma compétence à élever des enfants aujourd’hui. L’envers de la médaille est le manque d’énergie. D’énergie physique. Mais vous avez l’énergie mentale.
 
Est-il facile d’être dans un couple où les deux partenaires sont célèbres ?

Je pense qu’avec énormément d’amour, oui. La question de facile ou difficile ne se pose même pas, c’est comme ça, tout simplement. Et j’ai la chance d’avoir un partenaire qui est un homme extraordinaire et qui rend les choses incroyablement faciles. Et je lui en suis également très très reconnaissante. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Octobre 2014 | Lu 417 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos