Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


De Bethune : le retour de Pierre Jacques


Dans un récent communiqué, la manufacture De Bethune a indiqué qu’elle cédait la majorité de son capital à un consortium d’investisseurs avec par la même occasion, le retour aux commandes de Pierre Jacques, ancien patron de la marque ! David Zanetta, cofondateur de DB cède quant à lui, l'ensemble de ses participations.



On savait depuis quelques temps déjà que De Bethune n’allait pas très bien. La faute, non pas à ses montres de toute beauté et mécaniquement uniques, mais à un marché horloger qui a du mal à repartir même si, ici ou là, les marques annoncent que les ventes s’améliorent avec parfois des croissances à deux chiffres sur certaines zones géographiques.
 
Mais on sait très bien que ce sont les marques indépendantes -dont De Bethune- qui ont le plus de mal à redémarrer et à faire face à ces périodes à fortes turbulences. Dans ce contexte, la marque vient d’annoncer qu’elle avait choisi de céder la majorité de son capital à un consortium d’investisseurs dirigé par Pierre Jacques, ancien PDG de la marque et du capital-investisseur Giovanni Perin.
 
Dans le cadre de cette transaction, Denis Flageollet, cofondateur et patron de De Bethune, conserve une participation consistante dans le capital de l’entreprise. David Zanetta, l’autre cofondateur de la marque, cède en revanche l’ensemble de ses participations. Précisons qu’il s’était déjà retiré des opérations de la société l’année dernière, à l’occasion de ses 70 ans.
 
Pierre Jacques prendra ses nouvelles fonctions (qu’il connait déjà très bien pour les avoir déjà eues…) au 1er décembre 2017. « En profitant de notre réseau et notre expertise, indique-t-il, nous allons travailler afin d’améliorer encore la notoriété de cette incroyable marque et de sculpter le futur de l’une des meilleures manufactures horlogères suisses ».
 
Depuis sa fondation, De Bethune a construit un outil industriel unique au service de l’art horloger. Il faut savoir que la marque a développé en quatorze ans, pas moins de vingt-cinq calibres entièrement conçus et fabriqués à l’interne, a réalisé une trentaine de premières mondiales, a déposé de nombreux brevets et produit près de 150 pièces uniques.
 
En quelques années, De Bethune a su imposer son style totalement unique. Au point que ses montres sont immédiatement reconnaissables au premier coup d’œil par tous les amateurs avisés. Un simple regard vers le poignet et on sait que c’est une DB. La forme du boitier, la couleur bleue des aiguilles ou autres indicateurs, les cornes du boitier, etc. 
 
Rappelons que Pierre Jacques est actif dans l’horlogerie depuis pratiquement vingt ans. Co-fondateur du magazine horloger spécialisé GMT, qu’il a revendu au groupe Edipresse en 2007, il a notamment dirigé le Grand Prix d’Horlogerie de Genève, puis la filiale genevoise du groupe de détail horloger « Les Ambassadeurs », avant de prendre la direction générale de la marque De Bethune (5 ans) puis plus récemment, celle de MCT (moins d'un an).
 
Les actionnaires planifient désormais de nouveaux investissements pour renforcer la marque tout en maintenant son niveau d’exclusivité.

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Octobre 2017 | Lu 1198 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos