Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Dodane : une édition très limitée en hommage aux pilotes de Canadairs


La maison française Dodane 1857, spécialisée dans les montres militaires, vient d’’annoncer une série très limitée éditée spécialement pour l’un des corps les plus emblématiques de la Sécurité Civile, la Section Canadair. Un Type 23 en acier (avec calibre quartz) réalisé à seulement 13 exemplaires qui précède une série publique de 35 pièces en acier PVD noir.



C’est l’un des fleurons nationaux de la lutte contre les incendies, une unité d’élite capable de combattre, depuis les airs, les fléaux terrestres dont les flammes brulent de vastes étendues arides. Les Canadairs sont les indispensables soldats du feu aéroportés qui, chaque année, préservent la France des ravages du feu. Avec, au fil de leur histoire, un lourd tribut payé : 30 équipages et 25 appareils.
 
Pour mener à bien leurs missions d’une rare dangerosité, les pilotes de la base de Nîmes-Garons ont essayé de multiples garde-temps pouvant les accompagner dans leur évolution aérienne synchronisée. Le projet a été conduit par l’un des plus grands noms de l’aviation française, le capitaine Jean-Marc Mateo*.
 
Après avoir recalé nombre de marques venues les démarcher (on ne citera personne), c’est grâce à l’entremise d’Olivier Jonquet, créateur horloger des Bouches-du-Rhône que les pilotes de la section Canadair ont accepté ce partenariat avec la maison française Dodane 1857, spécialiste du chronographe et maison bisontine indépendante encore gérée par la famille fondatrice (6ème génération).

Une pièce test a été éprouvée pendant une année complète –avec un succès total, à la grande satisfaction des pilotes Canadair qui travaillaient sur ce projet depuis 2017.
 
Le cahier des charges était simple : une montre opérationnelle, fiable, précise, personnalisée pour la Section Canadair et, surtout, capable de résister aux violents et répétés chocs dus à l’écopage, cette opération extrêmement délicate qui consiste à se ravitailler en eau (de mer, de lac).

Dodane : une édition très limitée en hommage aux pilotes de Canadairs
Elle génère de fait, un impact violent entre surface de l’eau et cellule du Canadair, impact qui se répercute directement au manche de l’avion, fermement tenu par le poignet des pilotes. Une épreuve quasi infranchissable pour la mécanique horlogère traditionnelle.
 
Pour cette raison, la Section Canadair de Nîmes-Garons a choisi un « Type 23 » à quartz. La pièce est animée d'un mouvement multifonctions à affichage analogique et digital (ETA 988.333). La totalité des fonctions proposées sont mises en œuvre grâce à l’usage unique de la couronne.
 
Son boîtier de 42,5 mm est réalisé en acier 316L et étanche à 100 m. Parmi ses fonctionnalités : un chronographe au 1/100ème de seconde, un second fuseau horaire, une alarme ou encore un compte-à-rebours.
 
La pièce a été personnalisée pour 12 membres de la Section Canadair de la base de Nîmes-Garons. La boîte est en acier satiné. Trois index rouge, jaune et orange correspondant aux repères réglables de l’indicateur de vitesse du Canadair sont placés à 2, 5 et 7h. Le sigle Secteur Canadair est ajouté, terme officiel de l’unité équipée de CL-415. Le fond de la montre est gravé d’un Canadair.
 
La série limitée Canadair destinée au public diffère du modèle des pilotes uniquement par le sigle « Canadair » à la place de « Secteur Canadair ». Le boîtier sera en acier satiné 316L PVD noir, revêtement métallique de nitrure de titane offrant une meilleure résistance aux rayures et rappelant le boitier des montres de bord Dodane. L’acquéreur pourra également ajouter une gravure personnalisée au dos du boîtier. Enfin, le bracelet fourni en caoutchouc naturel noir sur boucle déployante pourra, à la demande, être remplacé ou complété par du cuir, de l’acier ou un type NATO.

La montre sera accompagnée d’une plaque rivetée provenant d’un Canadair, jaune et vert militaire au verso, numérotée sur 35, correspondant au n° 35 de l’avion d’où elle provient. Un authentique morceau d’histoire.
 
La pièce Section Canadair a été remise en décembre 2019 aux pilotes. La pièce destinée au public est aujourd’hui disponible à partir de 1800 euros. Elle sera visible et distribuée pour la partie Sud de la France chez le partenaire de la marque, Olivier Jonquet, dans son atelier Horloger Hic et Nunc à Tarascon (Bouches du Rhône) et pour la partie nord de la France auprès de la Maison Dodane 1857 directement à Besançon.
 
*6500 heures de vol - Chef de patrouille - 30ème Escadre de Chasse à Reims sur Mirage F1 C de 1989 à 1992. Parrainage à Salon-de-Provence sur Fouga Magister de 1992 à 1994. Instructeur sur Mirage F1 B à Reims de 1994 à 1997. 33ème Escadre de Reconnaissance à Reims sur Mirage F1 CR de 1997 à 1998. Pilote à la Patrouille de France de 1998 à 2002. Pilote à l’escadron de chasse 1/5 Vendée d’Orange sur Mirage 2000 CRDI de 2002 à 2007. Pilote démonstrateur sur Mirage F1C avec les Voltige Victor et sur Mirage 2000 avec les Sharko Fox. Depuis 12 ans à la Sécurité Civile d’abord sur Tracker puis sur Canadair.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Mars 2020 | Lu 4169 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos