Doxa SUB300 Black Lung : une bien belle plongeuse vintage


La marque horlogère suisse indépendante Doxa présente cet été, la seconde partie de son édition limitée de deux fois cent exemplaires de son modèle SUB300 Aqua Lung, une plongeuse résolument vintage dotée d’un boitier de 42 mm en acier étanche 300 mètres avec calibre automatique ETA COSC. Le tout pour 2.490 dollars en « pre-order ».



Petit retour historique : en 1967 à Baselworld, Doxa lançait son concept de SUB considéré à l’époque comme étant l’une des premières montres de plongée professionnelle véritablement « grand public ». Les innovations techniques radicales qu’elle présentait alors en font rapidement « la » référence pour les professionnels, aussi.
 
Le fait est que c’était une montre étanche à 300 mètres qui incluait pour la première fois une lunette rotative brevetée permettant de lire la table officielle des paliers de décompression. Cette montre deviendra une légende facilement reconnaissable car elle présentera également pour la première fois pour une montre de plongée, un cadran orange, contrastant avec les fonds traditionnels noirs ou blancs.
 
En 1969, le concept Doxa SUB trouve son aboutissement avec le lancement de la 200 T.GRAPH. Elle est encore aujourd’hui une référence dans le domaine des montres de plongée les plus emblématiques de l'histoire horlogère.
 
Cinquante ans plus tard, l’horloger indépendant encore en mains familiales présente la seconde édition limitée de ce modèle SUB300 Black Lung réalisé en deux séries de cent exemplaires dont voici la seconde mouture. Avec un diamètre de 42mm, le boitier d’allure vintage est réalisé en acier. La pièce est coiffée d’un verre plexi dôme et le fond est gravé d’un bateau à voile.
 
Avec une étanchéité à 30 ATM équivalent à 300 mètres, cette « plongeuse » présente également la fameuse lunette tournante unidirectionnelle, brevetée avec la double indication de la durée de plongée en minutes et de la profondeur en pieds pour une ascension sans paliers de décompression. Enfin, à 12h minutes, on peut remarquer un point lumineux de Superluminova orange qui finalise l’ensemble.
 
Le cadran noir mat affiche la date à 3h et arbore le logo Aqua-lung à 7h30. Les larges aiguilles de type bâton (très seventies) sont remplies de Superluminova ainsi que l’aiguille des secondes également dotée d’une pointe de matière luminescente. Les index caractéristiques de la Doxa SUB300 sont eux-aussi de Superluminova.
 
Cette montre embarque un calibre ETA automatique 2824-2 COSC. Elle se porte sur un bracelet « mesh » en acier avec extension de plongée ce qui renforce bien évidemment, son aspect déjà très vintage.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Juillet 2019 | Lu 1273 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos