Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Et si la Dubaï Watch Week était tout simplement le meilleur salon horloger qui soit ?


Alors que la 6ème édition de la Dubai Watch Week, la DWW, vient de se terminer, réalisons un bilan de ce salon horloger qui draine à chaque session des milliers de visiteurs de tous horizons, amateurs, collectionneurs et professionnels de l’industrie. Un salon horloger qui, depuis 2015, a placé Dubaï sur la carte des salons horlogers de niveau international. Et qui est très certainement le meilleur rendez-vous horloger qui soit actuellement.


La page 2023 de la Dubaï Watch Week vient de se tourner sur une édition totalement aboutie et réussie à tous les niveaux. Pendant une petite semaine, les amateurs de montres et les professionnels ont pu découvrir, les nouveaux garde-temps des marques établies et en devenir.
 
Un pur plaisir et une organisation sans faille de la part de la famille Seddiqi qui, une fois encore, a réuni l’univers de l’horlogerie autour du partage et de l’éducation. Son leitmotiv. Son credo. Depuis ses tous débuts
 
Avec cette édition 2023, la Dubai Watch Week devient sans aucun doute, le meilleur rendez-vous horloger qui soit sur la planète, derrière, peut-être, les Geneva Watch Days.
 
Ici, on vend des montres de luxe certes, mais aussi et surtout, on échange, on apprend, on se forme, on se rencontre, on perfectionne ses connaissances dans un esprit détendu ; loin des rendez-vous minutés et formatés des autres rencontres horlogères.

Cette 6ème édition -la première remontant à 2015- s’est tenue du 16 au 20 novembre 2023 sur 70.000 m2 au sein du Dubai’s financial district (DIFC).

Cette année, 63 marques (une hausse des exposants de 40% par rapport à 2021) se sont installées en plein cœur de Dubaï avec une météo des plus agréables durant toute la semaine à part une très grosse averse qui a quelque peu perturbé la matinée de la deuxième journée.
 
Tout autour de la tente principale accueillant les stands, les visiteurs pouvaient s’immerger, dans de luxueux espaces dédiés, au sein des univers de Rolex, de Tudor, d’Audemars Piguet, d’Hublot, de Chopard, de Chanel, de Bvlgari, de Girard-Perregaux ou encore, d’Ulysse Nardin.

Les amateurs ont également retrouvé les fameux forums de discussions (Horology Forum) aux thématiques diverses et variées mais toujours horlogères, ainsi que le Creative Hub, les gagnants du GPHG (dont Maison Alcée qui a rencontré un beau succès avec son horloge à monter soi-même) et les ateliers menés par des professionnels de l’industrie, notamment les deux maitres-horlogers de chez Frédérique Constant, Romain et Roland.
 
On imaginait en 2021 que cette manifestation avait atteint sa taille critique… Que nenni ! Au sein du même espace, la famille Seddiqi est parvenue à accueillir encore plus de monde (marques et visiteurs) tout en conservant cette ambiance si particulière (chaleureuse, décontractée et élégante à la fois), liée probablement à la culture de l’accueil propre aux dubaïotes.
 
Au quotidien, cet évènement permet de croiser, François-Henry Bennahmias jouant au baby-foot, mais aussi Pierre Jacques, Felix Baumgatner, Maximilian Büsser, Karl-Friedrich Scheufele, Jean Arnault, Georges Kern, Jean-Claude Biver ou Philippe Dufour et sa fameuse pipe.

Des noms les plus connus à ceux qui commencent à émerger sur le marché comme le jeune Rexhep Rexhepi ou Konstantin Chaykin. Tout le monde reste accessible, ou presque. Et entre chaque rendez-vous, une pause-café s’imposait au The Bovet Café, ouvert en collaboration avec la maison horlogère Bovet.
 
Parmi les très belles surprises de ce salon : la découverte de la création HM1 Architect de MB&F, ovni horloger totalement hors-norme et inclassable… Mais également la possibilité d’admirer de splendides créations vintage de Gerard Genta (qui va poursuivre le développement de montres Disney) et Daniel Roth sur le stand de La Fabrique du Temps.
 
La maison Arnold & Son a présenté, de son côté, une très belle montre deux aiguilles dotée d’un étonnant et très intéressant cadran en ambre. Une première mondiale à notre connaissance. Ces quelques jours furent aussi l’occasion d’essayer la montre Roma Geometry Schwarz Etienne dotée d’un cadran absolument somptueux (et d’un calibre qui n’a rien à lui envier).

Cette DDW permit aussi aux visiteurs d’admirer et d’observer de plus près les fantastiques collections Jacob & Co qui sont de véritables œuvres d’art horlogères. D’ailleurs, le public n’a pas désempli sur leur stand ; avec notamment, des papas montrant à leurs fils aux yeux ébahis, les modèles reprenant le moteur de la Bugatti !
 
La maison horlogère Ming, originaire de Malaisie a aussi séduit de nombreux visiteurs, notamment avec l’édition limitée Dubai Watch Week de son fameux 29.01 Worldtimer proposé à 25 exemplaires, aux villes écrites en arabes.
 
Autre présentation de plus intéressantes : la marque luxembourgeoise Duke qui a dévoilé sa toute première montre réalisée en collaboration avec Vianney Halter qui ne sera produite qu’à 8 exemplaires. Collector assurément. Enfin, « last but not least », la marque dubaïote Vyntage Horology, lancée par la famille Seddiqi qui, pour le moment, ne sera disponible qu’aux EAU.  

Les chiffres officiels ne sont pas encore tombés, mais indubitablement, au vu du nombre de visiteurs déambulant dans l’enceinte, cette DWW 2023 a dû battre -encore- tous les records de fréquentation.
 
Tous les jours, à toutes heures, les allées étaient pleines de monde de différentes nationalités (avec cette année, de nombreux russes, géopolitique oblige) : beaucoup d’hommes bien sûr, mais également, un grande nombre de femmes venues parfois en groupe s’informer sur les nouveautés horlogères.

Et même de nombreux jeunes amateurs en herbe (avec déjà de belles pièces au poignet) venus seuls ou accompagnant leurs parents.  

Précisons que c’est également le première fois que d’autres marques se joignent à cet évènement en « off », avec l’aide d’un autre détaillant local dont le magasin se trouve également au DIFC.
 
En effet, Singer Re-imagined, Beauregard, Krayon, Charles Simon -qui va présenter une collaboration très sympa avec seconde/seconde), Fiona Kruger, Simon Brette ou encore, Roger Smith ont dévoilé leurs nouveautés à quelques encablures de la Dubai Watch Week avec la galerie Perpétuel, spécialisée dans l’horlogerie haut de gamme.
 
A noter que la maison Beauregard devrait révéler une pièce horlogère exceptionnelle (boitier, cadran et calibre) pour homme à l’occasion de Watches & Wonders. Affaire à suivre.
 
Jean-Philippe Tarot

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Novembre 2023 | Lu 3636 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail