Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Etude Morgan Stanley : Rolex dépasse les dix milliards de francs suisses de chiffres d'affaires


La nouvelle étude Morgan Stanley sur l’industrie horlogère suisse en 2023 vient de sortir et elle confirme ce que tout le monde savait déjà : que Rolex reste la première -et de très loin- marque de montres de luxe dans le monde avec un chiffre d’affaires impressionnant de plus de 10 milliards de francs suisses pour près du tiers des parts de marché !


Ces études sont toujours passionnantes pour les amateurs d’horlogerie puisqu’elles remettent… les pendules à l’heure : qui est le premier, combien produisent-ils de montres par année, quels sont les chiffres d’affaires, etc.
 
Certes, ce ne sont que des estimations, mais des estimations réalisées par des spécialistes et qui sont probablement très proches de la vérité !
 
Ainsi, selon cette nouvelle étude Morgan Stanley présentée le 28 février dernier, huit marques horlogères suisses sont milliardaires en chiffres d’affaires (vs 7 en 2021) : Rolex, très loin devant avec ses plus de 10 milliards de dollars pour 1,240.000 de montres.
 
Soit 30% des parts de marché, pratiquement un tiers de montres de luxe vendues ! C’est proprement « Enorme » comme dirait Fabrice Luchini, grand amateur d’horlogerie d’ailleurs. La marque à la couronne mérite donc amplement sa couronne de reine des marques ! Mais, bien évidemment, personne n’en doutait.
 
Viennent ensuite Cartier (3,1 milliards pour 660.000 montres) qui avait déjà ravi la place d’Omega en 2012 (2,6 milliards pour 570.000 montres).
 
Rappelons qu’Omega fut très longtemps deuxième derrière Rolex, l’arrivée de Cartier sur la deuxième place du podium en 2021 avait donc été un coup de tonnerre dans le ciel helvétique ! Cartier confirme ainsi sa bonne tenue avec le succès de ses Tank, Santos, Panthère et ses nombreuses montres de forme dont beaucoup sont iconiques.     
 
En 4ème place, toujours Audemars Piguet (2,6 milliards pour 51.000 montres) qui était déjà passé devant Patek Philippe en 2021 (2 milliards pour 70.000 montres) qui repasse quant à elle devant Richard Mille (6ème avec 1,5 milliard pour 5.600 montres) : AP faisant donc plus de chiffres d’affaires que PP avec moins de garde-temps vendus : respectivement 51.000 vs 70.000.
 
Rappelons que pour ces trois marques citées ci-dessus, la plupart de leurs modèles phares sont introuvables dans leurs boutiques (quasiment toutes exclusives) et se revendent toujours au-dessus de la côte sur le marché de la « seconde main », même si, récemment, les prix du marché gris ont tout de même bien baissé.
 
Longines passe à la 7ème place avec 1,1 milliards de CA pour 1,6 million de montres ! Cette marque, qui monte en gamme avec une forte hausse de ses tarifs reste l’une des « locomotives » du Swatch Group mais sa production semble avoir baissé de 200.000 pièces en comparaison avec 2021.
 
Dernière marque « milliardaire », bien évidemment Vacheron Constantin qui confirme donc sa bonne tenue et sa forte désirabilité sur le marché de l’horlogerie avec 1,09 milliards pour 35.000 montres vendues.  
 
Autre point saillant de cette étude, la formidable progression de Breitling (870 millions, 178.000 montres) qui passe de la 11ème place à la 8ème, détrônant Tissot (825 millions pour 3.100.000 montres), autre « locomotive » du Swatch Group.
 
Les résultats de Breitling confirment l’excellent travail de Georges Kern et de ses équipes. La marque vient par ailleurs de s’offrir Universal Genève et serait à la recherche d’un autre grand nom à racheter, plutôt dans l’entrée de gamme ; en tout cas, dans des tarifs inférieurs à ceux de Breitling.
 
IWC baisse de deux places à la 11ème place (726 millions pour 137.000 montres) et passe numéro 3 du groupe Richemont en CA. En 12ème place, Hublot (670 millions pour 52.000 montres) se maintient et surtout, devient la première marque LVMH du classement, passant donc devant TAG Heuer (615 millions pour 390.000 montres) qui se trouve à la 15ème place (vs 10ème en 2021).
 
De son côté, Jaeger-LeCoultre maintient sa 14ème position avec 641 millions pour 97.000 montres. On remarquera que Hermès confirme sa belle progression (légitime) dans le domaine de l’horlogerie en grimpant à la 16ème place (vs 19 en 2021). Tudor, 17ème perd quant à elle, deux places par rapport à 2021 tout comme Officine Panerai qui passe à la 18 position.
 
Bvlgari et Chopard (sans la joaillerie bien évidemment) sont respectivement 19 et 20ème. Deux marques qui méritent amplement de faire partie de ce classement des 20 premiers compte-tenu des excellentes créations (montres et calibres) qu’elles ont présentées ces dernières années (Octo Finissimo et Alpine Eagle).
 
En place 21, Van Cleef & Arpels perd une place par rapport à 2021 et quitte donc le « club des 20 premiers ». Chanel (22ème) passe devant Blancpain (23ème) ! Quant à Breguet, autre fleuron haut de gamme du Swatch Group, elle perd malheureusement, six places depuis 2021 pour se retrouver 26ème !  
 
Piaget et Lange & Söhne sont respectivement 24 et 25ème et Franck Muller (qui revient bien sur le marché français) progresse de deux positions vs 2021 à la 26ème place ! Belle place pour Montblanc (29ème) qui arrive devant Hamilton (30ème) et Mido (31ème) qui continue à proposer une offre d’un excellent rapport qualité-prix.
 
Zenith conserve sa place de 34ème position mais est devancée par Louis Vuitton, 32ème avec 35.000 montres et Jacob & Co (33ème ; 2.750 montres) et ses créations hors-normes ! A noter également une excellente progression de F.P.Journe à la 37ème versus 50ème en 2021 avec un CA de 98 millions. Le rapport indique une production de 1.800 montres alors que la marque ne produit pas plus d’un millier de garde-temps par an…
 
Girard-Perregaux et Ulysse Nardin, qui appartenaient au groupe Sowind mais qui sont redevenues indépendantes, se placent respectivement aux 40 et 41ème places avec des productions estimées de 9.500 et 7.000 garde-temps par an.
 
L’horloger indépendant Oris perd une place à la 43ème position, dépassé par Baume et Mercier (42ème). Belle performance de Parmigiani Fleurier (qui serait à vendre) et qui se positionne en 46ème place, une position qui récompense tout le travail réalisé par les équipes ces dernières années…
 
Naturellement, Bell & Ross reste dans le TOP 50 à la 49ème place (descente tout de même de deux places avec 13.600 montres) et enfin, en 50ème position, Greubel Forsey avec 255 montres.

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Mars 2024 | Lu 15043 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail