Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Exposition Vacheron Constantin The Anatomy of Beauty : les premières montres à sautoir


Alors que se tient actuellement à Paris, au 2 rue de la Paix, l’exposition horlogère baptisée « The Anatomy of Beauty » de Vacheron Constantin qui réunit une sélection de 12 pièces provenant de son patrimoine privé, voici un petit focus sur les premières montres à sautoir.



Au début du XXe siècle, il est une façon nouvelle de porter la montre, avec le sautoir. L’art et la manière de porter la montre étant jusque-là, dans la plupart des cas, peu commodes, séduisants ou pratiques.
 
Faites pour être vues, les montres s’habillent alors de plus en plus d’émail et de pierres dures. Les modèles d’horlogerie fine rallient sur un seul boîtier de montre plusieurs savoir-faire : celui du dessinateur, parfois Verger Frères pour la Maison Vacheron Constantin (cf. la présente montre) et celui de l’horloger, qui met au point le mouvement. Il arrive même qu’un troisième artiste intervienne pour ajouter un sujet au dos ou sur le cadran.
 
C’est souvent à cette période moderniste que l’on observait la représentation stylisée d’une figure mythologique, comme ici, une divinité ailée sur son char d’apparat.
 
En 1921, année de création de cette montre, est organisée l’Exposition du décor moderne de l’horlogerie et de la bijouterie au musée Galliera à Paris. On y remarque, en grande tendance, pour les hommes comme pour les femmes, des montres de poches de formes carrées, hexagonales, octogonales et ornées d’onyx ou d’émail noir cloisonné or, des montres en platine et cristal de roche.
 
Cette exposition parisienne impose la tendance et les bijoutiers/joaillers tels que Verger et Lacloche, en liens étroits avec Vacheron Constantin, qui tiennent le haut du pavé.
 

Montres-de-luxe.com | Publié le Jeudi 2 Février 2023 | Lu 907 fois