F.P. JOURNE


F.P. Journe célèbre les 10 ans de sa boutique parisienne avec le Centigraphe Anniversaire

Le Centigraphe Anniversaire célèbre les dix ans de chaque Boutique F.P. Journe dans le monde avec des séries limitées et numérotées de dix exemplaires gravés du nom de la ville. Ainsi, après Tokyo, Hong Kong et Genève, c’était au tour de Paris de célébrer sa décennie le 29 novembre 2018.


Après Tokyo (la toute première boutique F.P. Journe au monde) qui a célébré ses quinze ans il y a quelques semaines, c’était donc autour de Paris de commémorer son anniversaire ; le dixième en l’occurrence. Et comme à chaque dixième anniversaire de boutique Journe, c’est donc Paris qui a fêté sa décennie avec l’arrivée d’une édition limitée du fameux Centigraphe Souverain.
 
Pour l’occasion, François-Paul Journe était bien évidemment présent. Il en a profité pour recevoir la presse (on notera la présence de Hirota Masayuki, le rédacteur en chef du magazine Kronos au Japon), mais aussi et bien sûr, ses clients et amis comme Jean Todt ou encore l’acteur français Dany Boon, fervent admirateur des montres Journe et collectionneur avisé mais discret. Comme toujours lors des soirées Journe, l’ambiance est chic et élégante mais sait rester décontractée. On est invité par une marque horlogère à taille humaine et cela se sent.

Comme indiqué précédemment, c’est une tradition chez Journe : à chaque célébration des dix ans d’une boutique, l’horloger français (mais manufacture genevoise bien évidemment) propose une édition limitée de dix pièces de son iconique Centigraphe Souverain qui n’est disponible que dans le magasin qui célèbre son anniversaire cette année-là. Après Tokyo, Hongkong et Genève, c’est donc au tour de Paris de fêter sa décennie.
 
Cette adresse permet depuis dix ans aux amateurs de la marque -internationaux et locaux- de venir découvrir les nouveautés et les classiques du catalogue FP Journe dans une ambiance classe et chaleureuse grâce à l’équipe de Lucas Pouedras qui connait parfaitement les produits. On aime particulièrement le premier étage, son bar et son accueillant salon qui permettent de se poser quelques temps afin d’évoquer les garde-temps de la maison.

F.P. Journe Paris pour ses dix ans, a donc droit, à son Centigraphe Souverain « anniversaire » de 40 mm doté d’un boitier en titane poli avec un cadran ruthénium avec compteurs en saphir, une couronne et une bascule en or rouge et bien évidemment, l’emblématique mouvement mécanique à remontage manuel en or rose (calibre 1506). Le tout, proposé sur un bracelet en alligator bordeaux. Chaque pièce est numérotée, suivie du nom de la ville correspondante.
 
Rappelons que le Centigraphe Souverain est un chronographe mécanique hors-norme qui permet de mesurer des temps d’un centième de seconde aussi bien que de dix minutes. Et ce, grâce à une aiguille effectuant un tour de cadran en une seconde, une deuxième aiguille faisant un tour en vingt secondes et une troisième tournant en dix minutes. Chacune ayant droit à son cadran subsidiaire, en plus des aiguilles indiquant les heures et minutes.

Le « Centigraphe Souverain » permet ainsi de mesurer des vitesses allant jusqu’à 360.000 km/h, bien au-delà de la vitesse de libération d’une fusée atteignant la vélocité de satellisation minimale (première vitesse cosmique). Une prouesse à laquelle il faut encore ajouter 80 heures de réserve de marche - 24 heures avec le chronographe.
 
Le chrono est mis en marche, stoppé et remis à zéro par une bascule -très ergonomique- située à 2h sur la carrure (brevet F.P. Journe). Un deuxième brevet est accordé pour la configuration du mécanisme qui sert à isoler la fonction chronographe du mouvement. Ainsi le chronographe n’a aucun effet sur l’amplitude du balancier.

Le Centigraphe Souverain a obtenu le Prix de l’Aiguille d’Or au Grand Prix d’Horlogerie de Genève en 2008. Il a également été élu Montre de l’année sur timezone.com en 2009.

Parrain du Centigraphe Souverain, Jean Todt est l’initiateur de l’engagement de F.P. Journe auprès de l’ICM, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière qui effectue des recherches pour combattre les maladies dégénératives (de type Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaque, etc.). De fait, en achetant un Centigraphe F.P. Journe, vous contribuerez vous aussi à faire avancer les recherches médicales.
 
Pour ce faire, François-Paul Journe s’est engagé aux côtés du Professeur Gérard Saillant, Luc Besson, Michelle Yeoh, Jean Reno, Jean Todt et Michael Schumacher, entre autres, en reversant 30% du profit de la vente de chaque Centigraphe à l’ICM, et cela sans limitation de temps (www.icm-institute.org). Quand le luxe ne sert part uniquement à enrichir des grandes marques, mais qu’il permet également de soutenir la recherche… Une belle initiative.

Rappelons que F.P. Journe Paris a également présenté précédemment une collection privée de cinq montres de souscription produites entre 1999 et 2004 et portant chacune le no 1 : tourbillon souverain 1/20, chronomètre à résonance, Octa automatique réserve, Octa calendrier et Octa chronographe.
 
La célébration du 10ème anniversaire des Boutiques F.P.Journe continuera dès 2019 avec la boutique de New York, celle de Miami en 2022, celle de Los Angeles en 2023, celle de Beyrouth en 2024 et celle de Kiev en 2027.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Décembre 2018 | Lu 2696 fois