Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Finale de la Coupe du monde 2022 : Macron portait une montre Bell & Ross édition spéciale GSPR


Le 18 décembre dernier à la fin du match opposant la France à l'Argentine en finale de la Coupe du monde, les Français ont pu voir Emmanuel Macon descendre sur le terrain pour réconforter Kylian Mbappé. Au poignet du président de la République ? Une Bell & Ross BRV192 avec cadran bleu portant le logo du GSPR.


Pour certains, le geste de Macron était réconfortant. Pour d’autres, pure récupération politique. Mais là n’est pas le sujet en l’occurrence.
 
Le 18 décembre dernier après la défaite des Bleus en finale de la Coupe du Monde 2022 contre l’Argentine, le président est descendu sur la pelouse pour réconforter Kylian Mbappé, effondré par le résultat... Le joueur n’a d’ailleurs pas beaucoup prêté attention au geste présidentiel.  
 
Au poignet de Macron, une montre avec un cadran bleu et un logo à 6h. Il s’agit d’un modèle en acier de 38,5 mm (étanche à 100 mètres) de chez Bell & Ross, le BR V1-92 trois aiguilles et date avec cadran bleu et le logo du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République, le fameux GSPR. Le modèle en photo ci-dessus est le modèle en catalogue. 
 
Rappelons que le GSPR a été mis en place en 1983 par Christian Prouteau pour assurer alors, la protection de François Mitterrand… et de sa fille Mazarine (encore « secrète » à l’époque). Dans la pratique, il s’agit d’une unité de la police nationale française et de la Gendarmerie nationale avec direction alternée.
 
Ces hommes (et femmes depuis 1998) ont pour mission, bien évidemment, de protéger le président et sa famille, mais ce sont eux également qui mettent en place les mesures nécessaires à la sécurité de ses déplacements. Bref, le GSPR suit le président Macron pas à pas dans son quotidien, qui peut parfois être quelque peu, disons « agité ».
 
Ce groupe a commencé avec une cinquantaine d’hommes avant de passer à 60 après l’attentat raté contre Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Si Nicolas Sarkozy fait remplacer les gendarmes par des policiers, les militaires seront réintégrés plus tard par François Hollande. Depuis l’élection de Macron, le groupe est constitué de 77 membres.
 
Désormais, en plus de leur Manurhin MR 73, de leur 357 Magnum, de leur Smith & Wesson et de leur Glock, les hommes du président portent également à leur poignet cette montre Bell & Ross.
 
Rappelons que la marque franco-suisse a d’ores et déjà équipé au fil des années, de nombreux corps d’élite tels que le RAID, le GIGN, l’Armée de l’Air française, la Chasse embarquée… Précisions que précédemment, ils étaient aussi équipés d’une MAT Watches.
 
En 2018, Bell & Ross équipait également les groupes d’élite du GSPM (Groupe de sécurité du Premier ministre ; on verra le modèle au poignet d’Edouard Philippe alors premier Ministre), du GSMA (Groupe de sécurité du Ministère des Armées) et du GSMI (Groupe de sécurité du Ministère de l’Intérieur).
 
Ces montres reprenaient le cadran iconique de la maison en arborant l’insigne de chaque corps et les couleurs du drapeau français.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Décembre 2022 | Lu 80616 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail