GPHG 2016 : l'Aiguille d'or revient à Ferdinand Berthoud


Le grand gagnant de cette 16ème édition du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG), celui qui a gagné la fameuse Aiguille d’or est donc la marque horlogère Ferdinand Berthoud qui a remporté le 10 novembre dernier ce grand concours avec son chronomètre Ferdinand Berthoud FB1. Une récompense hautement méritée. Détail du Palmarès 2016.



Le jury de cette 16e édition du GPHG, qui a rassemblé cette année vingt-sept experts et collectionneurs faisant autorité dans le domaine horloger a décerné quinze prix et attribué l’Aiguille d’Or, distinction suprême, au Chronomètre Ferdinand Berthoud FB1. Rappelons qu’un juin dernier, le Chronomètre Ferdinand Berthoud avait déjà été élu « meilleure montre de l'année » lors de la troisième édition du SIAR à Madrid.  
 
Rappelons que la marque Chronométrie Ferdinand Berthoud est née sous l’impulsion de Karl-Friedrich Scheufele, co-président de Chopard, qui a acquis le nom en 2006 avec la volonté de le faire revivre avec son impressionnant patrimoine. Son idée ? Lancer une nouvelle marque créatrice de garde-temps d’exception réalisés en série très exclusives, en hommage au maître horloger pour lui rendre ses lettres de noblesse.
 
Première concrétisation de ce renouveau, Chronométrie Ferdinand Berthoud a présenté fin 2015 un garde-temps inspiré des horloges de marine conçues par le fondateur de cette marque historique. Né en 1727 dans le Val-de-Travers (Suisse), Ferdinand Berthoud accède à la maîtrise d’horloger à Paris en 1753. Horloger et chercheur d’exception, celui qui occupa la position d’Horloger-Mécanicien du Roi et de la Marine, laisse une œuvre d’une ampleur exceptionnelle, notamment dans le domaine des chronomètres de marine qui ont permis de calculer la longitude avec une extrême précision et ainsi contribué à la conquête des océans au 18ème siècle.
 
Cette marque ne propose que des garde-temps d’exception dans une production confidentielle et une distribution très exclusive (par exemple, en France, F.B. ne sera vendu que chez Dubail place Vendôme). Le groupe Chopard pose ainsi un nouveau jalon dans son développement horloger et renforce encore sa présence à Fleurier, au Val-de-Travers, dans le canton de Neuchâtel (Suisse) où la société Chronométrie Ferdinand Berthoud est implantée.
 
Si Chronométrie Ferdinand Berthoud fait partie du groupe Chopard, le développement, la conception et la production des montres relèvent d’une réalisation distincte, autonome et dédiée. Pour garantir cette exclusivité et cette indépendance, des constructeurs spécifiques ont été engagés afin de développer les calibres et les habillages originaux de ces garde-temps incomparables. Autonome dans sa conception, la CFB bénéficiera toutefois de l’expertise et de l’assise du groupe.
 
« Nous avons réalisé une transposition de ce que pourrait concevoir Ferdinand Berthoud s’il vivait à notre époque conclut K-F Scheufele. L’interprétation contemporaine de son génie consiste à puiser l’inspiration dans les plus remarquables réalisations du maître-horloger pour en proposer une création moderne, porteuse de caractères distinctifs réinterprétés, évoquant les constructions emblématiques d’autrefois. (…) Notre objectif ne vise pas à concevoir des pièces nostalgiques commémoratives, mais à proposer des montres contemporaines qui sauront se montrer à la hauteur du grand nom qu’elles portent et de l’excellence qu’il inspire légitimement ».

Les marques Audemars Piguet, Girard-Perregaux, Montblanc, MB&F, Piaget, TAG Heuer, Tudor, ainsi que Chanel, Eberhard & Co, Fabergé et Grönefeld ont également été récompensées par le jury 2016. Les montres lauréates de ce millésime 2016 seront exposées à Dubaï la semaine prochaine, du 15 au 19 novembre dans le cadre de la seconde Dubai Watch Week.
 
La cérémonie de remise des prix a eu lieu comme chaque année au Grand Théâtre de Genève. Elle était présentée en duo par l'écrivain Frédéric Beigbeder et l'humoriste Gaspard Proust. Créé en 2001 et destiné à saluer annuellement l’excellence des créations horlogères mondiales, le Grand Prix d’Horlogerie de Genève vise à « contribuer au rayonnement de cet art et de ses valeurs de par le monde ».

​Palmarès 2016

Grand Prix de l’Aiguille d’Or : Ferdinand Berthoud, Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1

Prix de la Montre Dame : Piaget, Limelight Gala Bracelet Milanais
Prix de la Haute Mécanique pour Dame : Girard-Perregaux, Cat's Eye Tourbillon sous Pont d'Or
Prix de la Montre Homme : Grönefeld, 1941 Remontoire
Prix de la Montre Chronographe : Montblanc, 1858 Chronograph Tachymeter Limited Edition
Prix du Tourbillon : Girard-Perregaux, La Esmeralda Tourbillon
Prix de la Montre Calendrier : MB&F, Legacy Machine Perpetual
Prix de la Montre à Fuseaux Horaires : Fabergé, Fabergé Visionnaire DTZ
Prix de l’Exception Mécanique : Audemars Piguet, Royal Oak Concept Supersonnerie
Prix de la Petite Aiguille : Tudor, Heritage Black Bay Bronze
Prix de la Montre Sport : Eberhard & Co, Scafograf 300
Prix de la Montre Joaillerie : Chanel, Montre à Secret "Signature Grenat"
Prix de la Montre Métiers d’Art : Piaget, Protocole XXL "Secrets & Lights" Venise Micro-Mosaïque
Prix « Revival » : TAG Heuer, Heuer Monza Chronographe
Prix Spécial du Jury : The George Daniels Educational Trust
 
Prix du Public : Czapek Genève, 33 bis Quai des Bergues. Le public s’est prononcé sur internet et lors des expositions internationales.

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Novembre 2016 | Lu 4411 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos