Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Geneva Watch Days : un record de fréquentation pour cette 3ème édition


La 3ème édition des Geneva Watch Days, les GWD pour les habitués, s’est tenue du 29 aout au 1er septembre dernier sur les bords du lac Léman à Genève. Une édition qui a rencontré un franc succès avec ses 33 marques participantes, 230 montres exposées dans 52 vitrines et plus d’un millier de professionnels de l’horlogerie et 2.500 collectionneurs, amateurs et clients finaux…


Cette année encore, les Geneva Watch Days ont comblé les professionnels et les amateurs d’horlogerie. En tout, quatre jours sous un beau soleil le long du lac Léman, entourés de nombreuses nouveautés présentées par les différentes marques exposantes.
 
Un salon qui, avec cette 3ème édition, semble s’installer de manière pérenne dans les rendez-vous horlogers incontournables (avec bien évidemment Watches and Wonders, mais aussi la fameuse Dubai Watch Week) qui rythment désormais les différents lancements de garde-temps tout au long de l’année.
 
Les organisateurs de cet évènement soulignent « une forte progression par rapport à l’année 2021 qui était encore marquée par la pandémie. Créant à la fois un véritable momentum pour l’industrie horlogère et suscitant en même temps un intérêt croissant et significatif pour le grand public et le tissu local genevois ». En effet, rappelons-le, ce rendez-vous horloger sur les bords du Léman est aussi ouvert au grand public.

Tandis que les 33 participants avaient organisé leur showroom ou leurs stands en fonction de leurs besoins (et de leurs moyens), dans des suites d’hôtels (notamment le Beau Rivage où sont concentrées de nombreuses marques), dans les boutiques ou encore dans leurs ateliers ou manufactures, le Pavillon des Geneva Watch Days de 1.000 m2, grande tente blanche installée sur la rotonde du Mont-Blanc devant le Jet d’Eau, a été cette année encore le point de ralliement des exposants et des visiteurs.
 
Ouvert au public, le Pavillon a accueilli plus de 2.500 visiteurs : ce, en quatre jours ! Par ailleurs, plus de 400 invités ont assisté à la cérémonie d’ouverture qui s’est conclue par un magnifique feu d’artifice sur la rade pour donner le coup d’envoi des GWD.
 
Chaque jour, dans le pavillon présentant 187 nouvelles montres exposées dans pas moins de 52 vitrines, des visites guidées ou libres, des conférences, des annonces et des talk-shows, une grande tendance depuis quelques années, où des spécialistes interviennent sur différentes thématiques horlogères.

« Au final, un record d’animations, d’activités et de fréquentation par rapport aux années précédentes » assurent encore les organisateurs. Sans compter ceux qui ne se sont pas déplacés et qui ont pu suivre le salon en ligne.
 
Quatre jours qui ont permis de retrouver bien évidemment Bulgari, Breitling dont les nouveautés seront officiellement présentées plus tard, mais également De Bethune dont le stand n’a pas désempli, Moser, MB&F et Urwerk, trois indépendants totalement incontournables dans le paysage horloger contemporain, comprenant désormais Trilobe et Singer qui restent dans la droite ligne de leur concept d’origine.
 
De belles choses aussi chez Angelus et Arnold & Son qui ont su se renouveler avec une offre séduisante et très horlogère, Doxa qui poursuit sur sa lancée, Maurice Lacroix qui sait rester dans une gamme d’un excellent rapport qualité-prix, tout comme Frédérique Constant d’ailleurs !
 
Louis Erard poursuit ses passionnantes collab’s quand la toute nouvelle marque Byrne propose un garde-temps doté d’un affichage de l’heure des plus innovants ! Le Québécois Alexandre Beauregard était également présent avec ses montres-bijoux de toute beauté, avec un travail de la pierre exceptionnel. Et dans l’entrée de gamme, Claude Meylan a dévoilé une belle surprise avec son modèle Fenêtre sur Temps.
 
Bref, une troisième et bien belle édition 2022.

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Septembre 2022 | Lu 1083 fois