Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Girard-Perregaux 1957 : un délicat parfum sixties


Très belle nouveauté chez Girard-Perregaux qui nous propose une intéressante réédition vintage avec ce modèle baptisé Girard-Perregaux 1957. Un garde-temps automatique (calibre GP03300-0130) en acier de 40 mm au design sixties qui s’inspire du fameux Gyromatic que la marque commercialisa dans les années 60.



Ah les années 60 ! Une période insouciante où tout allait bien ! Aujourd’hui, les temps sont plus difficiles, c’est le moins qu’on puisse dire. La nostalgie, et donc le vintage, rencontrent un succès grandissant ! Tous les objets qui datent de cette époque ou qui simplement l’évoque, ont le vent en poupe. Dans pratiquement tous les domaines de la vie quotidienne et bien entendu, dans l’univers de l’horlogerie.
 
Cette nouvelle montre vintage (qui signifie littéralement ayant plus de vingt ans) de chez GP s’inspire donc d’un modèle d’époque. D’une montre datant des années 60, baptisée le « Gyromatic » qui demeure une référence dans l’histoire de la montre automatique. Surfant sur son riche patrimoine, et à l’occasion de son 225ème anniversaire cette année, la manufacture suisse dévoile donc cette nouvelle « 1957 ».
 
Petit retour en arrière. Flashback dans les années soixante. Un des problèmes majeurs que posent les montres automatiques est de transformer le mouvement de va-et-vient circulaire de la masse oscillante en un mouvement circulaire unidirectionnel remontant la montre.
 
Le plus souvent, les horlogers ont recours à un dispositif appelé inverseur de mouvement, utilisant des roues à cliquet. Cependant, plus les cliquets et les dentures de ce système sont robustes, donc relativement grands, plus la course à vide dans chaque sens est importante. Pour réduire cette dernière, on utilisera des pièces plus petites, donc moins solides, une contrainte qui nécessite des compromis entre les deux inconvénients.
 
Dans le « Gyromatic », les roues à cliquets sont remplacées par des embrayages unidirectionnels à galet, comparables à des freins torpédo. Un dispositif à la fois simple, fiable et efficace et qui grâce à un faible encombrement permet la réalisation de montres minces et élégantes.
 
Le « Gyromatic » fera ses preuves dans des milliers de montre G-P de l’époque dont la plus performante, prendra le nom de « Gyromatic HF » (les deux dernières lettres signifient haute fréquence).
 
En 1966, le Prix du Centenaire de l’Observatoire de Neuchâtel récompense l’extraordinaire invention des chercheurs de G-P. L’année suivante, pratiquement les trois-quarts (73%) des bulletins délivrés par cette prestigieuse institution reviennent à des montres haute-fréquence de la maison pour la limite extrême que Girard-Perregaux imposa à la précision des montres mécaniques.
 
En hommage à cette période, la marque vient donc de dévoiler cette nouvelle 1957 avec son cadran retro de couleur champagne, ses aiguilles luminescentes de type dauphine (un grand classique de l’horlogerie) et ses index appliqués. Rien à redire côté design, c’est particulièrement réussi. Ce garde-temps embarque un boitier de 40 mm (38 mm aurait été encore plus raccord) en acier satiné et poli, étanche 30 mètres, qui est équipé d’un verre saphir qui rappelle les verres plexi utilisés par le passé.
 
Le 1957 est livré avec un fond ouvert sur le mouvement maison GP03300 aux finitions traditionnelles : « Côtes de Genève » et perlage sur la platine et la masse oscillante.

​Spécificités techniques

Boîtier en acier 40mm
Epaisseur : 9.45 mm
Fond saphir
 
Cadran : effet retro couleur champagne
Aiguilles type dauphine, avec matière luminescente

Etanchéité :  30 mètres
 
Calibre GP03300-0130 mécanique à remontage automatique
Diamètre :  25.60 mm (111/2”’)
Épaisseur : 3.20 mm
Fréquence : 28,800 Alt/h (4 Hz)
Rubis : 27
Composants : 218
 
Fonctions : heures, minutes, seconde, date
 
Réserve de marche : min. 46 heures
 
Bracelet alligator noir avec coutures sur boucle déployante, acier
 
Référence : 41957-11-131-BB6A

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Juillet 2016 | Lu 1576 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques