Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Hôtel Drouot : mise en vente de la montre Czapek du Prince Napoléon-Jérôme


La maison Audap & Associés mettra en vente le 15 mai prochain à l’Hôtel Drouot à Paris, la montre créée par Czapek pour le Prince Napoléon-Jérôme (estimation entre 20.000 et 40.000 euros). Dans son écrin d’origine, cette montre a été découverte au sein d’une famille qui l’avait conservée depuis le XIXe siècle. Elle porte au dos un portrait du prince en émail grisaille attribué à Charles-Louis-François Glardon, dit Glardon-Leubel.



« Cette pièce est sans doute l’une des plus belles découvertes de ces dernières années dans le domaine des montres à complication de la maison Czapek » indique le communiqué de l’Hôtel Drouot.
 
Elle serait la seule montre connue à complication rare, la Diablotine, associée à une miniature émaillée en grisaille.
 
Pour rappel, la diablotine que l’on appelle également la seconde foudroyante, indique une graduation au 1/5 de seconde. On note également la présence d’un double quantième, pour la date et les jours de la semaine. A ce jour, une seule montre similaire est connue et fut vendue aux enchères en 1991 à Hong-Kong.
 
L’écrin mentionne la princesse Clothilde, dont le mariage avec le prince Napoléon-Jérôme remonte
à 1859. Il porte la date de création de cette montre entre 1859 et la fin du second Empire en 1870.

Czapek fut certainement l’un des horlogers le plus doués de sa génération. Il fût, entre autres, le
premier associé de Antoine Norbert de Patek. Ces deux émigrés polonais, réfugiés à Genève depuis
1836, fondèrent en 1839 une manufacture qui prit le nom de Patek Czapek & Cie.
 
Au terme de six années de travail en commun, pendant lesquelles ils créeront des garde-temps d’exception, cette entreprise deviendra la fameuse maison Patek Philippe.
 
Charles-Louis-François Glardon, dit Glardon-Leubel (1825 - 1887), peintre en miniatures genevois, s’approprie rapidement la technique de l’émail photographique mais veut maintenir sa technique au rang d’art pur.
 
Son procédé de travail consiste tout d’abord à étudier avec soin son modèle puis d’utiliser un « fond » photographique comme support de son talent de miniaturiste.
 
Le Musée d’Art et d’histoire de Genève conserve un portrait remarquable du collectionneur et mécène Gustave Revilliod en costume du matin par Glardon, comparable à celui du Prince Napoléon-Jérôme.
 
Les créations de Glardon sont prisées des meilleurs horlogers de son temps comme le portrait de Louise, reine de Danemark conservé au musée Patek Philippe à Genève.
 
Le prince Napoléon-Jérôme est né le 9 septembre 1822 à Trieste et meurt le 17 mars 1891 à Rome. Fils de Jérôme Bonaparte et cousin germain de l’empereur Napoléon Ill, il est une personnalité politique et militaire du Second Empire. Il est alors connu sous le nom de « prince Napoléon ».
 
L’écrin mentionnant la princesse Clothilde, dont le mariage avec le prince remonte à 1859, permet de déduire une datation de la montre entre 1859 et la fin du second Empire en 1870.

La marque horlogère Czapek & Cie fut relancée en 2015 par le biais d’une campagne de souscription qui permettait l’accès aux 188 premiers garde-temps du millésime 2016.

Montres-de-luxe.com | Publié le Jeudi 25 Avril 2024 | Lu 3894 fois