Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Hysek IO 42 mm Power Reserve : retour à plus de sobriété


On connaissait les montres de chez Hysek avec des design nettement plus futuristes ; et pas toujours de très bons goûts d’ailleurs… Aujourd’hui, la marque revient à ses anciennes amours avec cette IO 42 mm Power Reserve qui arbore un look beaucoup plus sage et très classique avec son boitier rond de 42 mm et l’agencement traditionnel de son beau cadran bleu.



Après ses montres de haute horlogerie et sa montre Slyde, électronique avec écran tactile, la marque horlogère Hysek -qui généralement propose des garde-temps aux designs avant-gardistes- revient cette année avec une collection de montres  beaucoup plus sage qui se vendra sûrement plus facilement dans un marché horloger à la traine…
 
« Créer un garde-temps pur et intemporel est un exercice plus compliqué qu’il n’y paraît », rappelle fort justement Akram Aljord, PDG de Hysek. « Contrairement à la haute horlogerie que nous créons depuis quinze ans selon nos propres codes, l’horlogerie traditionnelle est un terrain sur lequel beaucoup a déjà été fait. Renouveler le genre en respectant notre ADN et en apportant quelque chose de nouveau, voilà le vrai défi. »
 
C’est ce à quoi s’essaie la marque avec la collection IO qui revient aux fondamentaux. Autrefois disponible sur cadran noir, cette IO 42 mm Power Reserve se modernise avec une livrée bleue électrique, plus vive et plus dynamique. Par ailleurs, ce nouveau cadran soleillé offre des aiguilles et appliques rhodiées polies permettant de diffuser au mieux la lumière. Sa grande date ouvre ses deux guichets à midi. Heures et date sont réglées par une unique couronne à 3h réhaussée d’une pastille noire sur laquelle se détache le « H » de la maison.
 
La réserve de marche de 42h, indiquée par une aiguille courte mais puissante, se trouve à 6h. Le boitier en acier de 42 mm combine des parties satinées et d’autres polies. On y retrouve les cornes griffées qui sont aujourd’hui l’une des signatures esthétiques d’Hysek, au même titre que la présence affichée des index 1, 5, 7 et 11, les seuls appliqués en chiffres arabes.
 
L’ensemble est animé par un mouvement automatique Swiss Made, visible par un fond saphir et comportant 22 rubis. Ce calibre a été travaillé selon les codes de l’horlogerie traditionnelle, avec côtes de Genève et vis bleuies. Un bracelet en cuir bleu vient compléter le tout. Ce modèle sera disponible à partir de l’automne 2016.

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Septembre 2016 | Lu 867 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques