Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



IWC Schaffhausen : une nouvelle unité de production pour fin 2016


IWC Schaffhausen poursuit le développement de son site de production d’origine où l’entreprise a été fondée en 1868, et où son siège est installé depuis lors. La semaine dernière, le traditionnel « premier coup de pelle » a inauguré le début du lancement des nouveaux travaux dans la vallée de Merishausen, à la périphérie de Schaffhausen. Pour la troisième extension du site en dix ans !



IWC Schaffhausen : une nouvelle unité de production pour fin 2016
« Le coup de pelle d’aujourd’hui représente bien plus que le début de la construction d’un nouveau site de production », a souligné pour l’occasion Georges Kern, PDG d’IWC. « Il marque notre volonté de rester ancrés sur le site de Schaffhausen et de créer des conditions de travail attrayantes pour les collaborateurs d’IWC. Il témoigne aussi des efforts constructifs que la ville et le canton de Schaffhausen ont mis en oeuvre pour qu’IWC continue à y produire ses garde-temps
 
Cet investissement représente env. 40 millions de francs (environ 33 millions d’euros). A noter qu’il s’agit là de la plus grande extension de la manufacture, qui n’a cessé de s’étendre dans la vieille ville pour répondre au besoin croissant d’espace avec les nouveaux bâtiments est (2005) et ouest (2008). Avec huit cents collaborateurs travaillant sur son site, la marque compte parmi les employeurs les plus importants de la région, mais elle représente aussi la ville dans le monde entier. C’est également grâce aux habitants de Schaffhausen qu’IWC a pu acquérir en droit de superficie, le terrain de près de 20.000 mètres carrés dans la vallée de Merishausen. Il y a deux ans, la population a en effet approuvé à plus de 80% les projets de la manufacture, manifestant ainsi sa confiance à l’égard de l’entreprise pourvoyeuse d’emplois locaux.
 
En construisant, cette nouvelle usine ultra-moderne, IWC envoie un signal fort. « Au cours des dix dernières années, IWC s’est transformée : de prestataire de niche, elle est devenue une marque mondiale. Et nous comptons bien continuer à nous développer ; un peu plus chaque jour», souligne encore Georges Kern. Et d’ajouter : « le vaste terrain offre les conditions idéales pour construire un bâtiment parfaitement adapté à des processus de production et de logistique optimisés, intelligemment concertés et à la gestion allégée, ce qui nous permettra de renforcer notre compétitivité à l’échelle mondiale ».
 
Ainsi, à partir d’octobre 2016, c’est-à-dire quand le nouveau bâtiment sera prêt, la manufacture de Schaffhausen transférera dans la vallée de Merishausen l’ensemble de l’usinage des boîtiers et de la fabrication des pièces des mouvements ainsi que toutes les étapes de leur assemblage. En tout, 250 collaborateurs trouveront de nouveaux postes de travail répartis sur une surface de 13.000 mètres carrés. Le bâtiment pourra même accueillir jusqu’à quatre cents postes de travail. Les vastes espaces verts et l’élégante architecture du bâtiment de deux étages au toit plat permettront au complexe immobilier, disposé de façon non alignée, de se fondre harmonieusement dans la topographie de la vallée de Merishausen.
 
Les espaces intérieurs seront inondés de lumière grâce à une façade tout en triple vitrage. « Nous poursuivons sur la même voie que celle que nous avions empruntée en 2008 pour notre nouveau bâtiment ouest et choisissons le meilleur de toutes les normes en vigueur », tient à souligner Georges Kern. « Au-delà de la récupération de la chaleur grâce à l’air et à l’eau, nous utilisons par exemple l’eau des nappes phréatiques pour la climatisation et le chauffage ; bien entendu, nos procédés d’isolation thermique répondent au standard Minergie. L’installation photovoltaïque prévue recouvrira de larges pans du toit plat et satisfera une part importante de nos besoins en énergie
 
Enfin, l’éclairage du bâtiment et de ses alentours sera entièrement équipé de la technologie LED et sera déclenché par des capteurs. La nouvelle infrastructure prévoit une gestion intelligente des déchets et du recyclage, ce qui permettra de retraiter la plupart des rebus liés à la production. « Last but not least », la marque mettra à la disposition de ses collaborateurs une smart fortwo électrique. Des bornes de recharge pour ce véhicule et pour les e-bikes parachèveront les initiatives de la marque, certifiée entreprise neutre en CO2 depuis 2007...

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Septembre 2014 | Lu 1070 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos