Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Instagram : Mike Tay, le dessous des cartes de l'horlogerie


Voici un compte Instagram à suivre. Non pas pour la beauté des photos, mais pour les choses que Michael Tay, patron de The HourGlass, raconte… En effet, depuis quelque temps, cet homme qui a baigné dans l’horlogerie depuis son enfance, évoque des histoires, des rencontres, des anecdotes du monde secret des montres de luxe.



Instagram est le temple des vanités où le paraitre prime. Avec quelques photos et quelques milliers de followers, certains Instagramers se prennent pour des stars et des divas. Poses ridicules, mise en avant de produits offerts de manière trop évidente, goûts prononcés pour le clinquant et le superficiel, etc. Ce monde virtuel est devenu incontournable mais pas forcément très fréquentable…
 
Pourtant quelques comptes, pas forcément les plus suivis d’ailleurs, méritent que l’on s’inscrive, que l’on regarde et que l’on lise... Parmi eux, celui de Michael Tay (Mike Tay) sur Instragram. Pour rappel, cet homme est le patron du l’enseigne singapourienne The HourGlass, qui compte des dizaines de boutiques en Asie.   
 
Michael a baigné dans l’horlogerie depuis son enfance, puisque sa famille a créé The HourGlass, l'un détaillant horloger le plus puissant au monde. Une véritable référence. Il connait toutes les marques et tous les grands hommes qui ont fait ce marché tel qu’il est aujourd’hui. Des indépendants aux horlogers les plus réputés.
 
Depuis quelques temps, le compte Instagram « Mike Tay » a pris un ton quelque peu différent ; moins d'oeuvres d'art contemporaines et plus de montres. En effet, suite aux conseils de sa femme et du journaliste horloger singapourien SJX, de temps à autre, Michael Tay raconte… En quelques lignes, il nous dévoile des histoires d’horlogerie que lui seul et sa famille connaissent. Des anecdotes, des rencontres, des petits secrets, des montres étonnantes ou rares, etc. Bref, le dessous des cartes.  
 
Par exemple, saviez-vous que dans les années 80, Rolex aurait réfléchi à la création d’une montre avec calendrier perpétuel et phase de Lune ; un garde-temps qui aurait été intégré dans un boitier de Day-Date. Mais, au bout de quelques mois, le projet fut tout bonnement abandonné.

Mais le papa de Michael, très proche de Gerald Genta, le fameux designer horloger, ne l’entendait pas cette oreille… Il en parla donc à son ami et voici le résultat en photo... Un QP Genta intégré dans un boitier de Day-Date en or jaune avec couronne Genta. Comme quoi, la customisation ne date pas d’aujourd’hui !   

Jean-Philippe Tarot

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Novembre 2016 | Lu 3153 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos