Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Jaeger-LeCoultre Polaris Date : plongeuse de ville


A l’occasion du dernier SIHH, Jaeger-LeCoultre a présenté une toute nouvelle collection dédiée à sa fameuse Polaris. Plusieurs modèles arrivent donc sur le marché cette année, dont cette Polaris Date de 42 mm dotée d’un boitier acier étanche 200 mètres qui accueille un calibre mécanique automatique.



La nouvelle collection Jaeger-LeCoultre Polaris s’inspire clairement de l’emblématique Memovox Polaris de 1968, même si tous les modèles ne sont pas équipés de la fameuse alarme mécanique…
 
Cette « trois aiguilles-date » se situe dans « l’entrée de gamme » de cette nouvelle collection. Elle embarque un boitier en acier de 42 mm, étanche à 200 mètres. Il alterne surfaces brossées et polies sur des cornes anguleuses et plongeantes ainsi qu’une mince lunette ronde.
 
Naturellement, ce qui se remarque du premier coup d’œil est la présence de ses deux couronnes : si l’une sert à régler l’heure, l’autre permet d’ajuster la lunette intérieure tournante. Cette dernière tire son inspiration des montres de plongée qui offraient un suivi du temps écoulé à condition qu’il soit inférieur à 60 minutes. Cela permet aussi « sur terre », bien évidemment, de calculer très facilement des temps de moins d’une heure.

Sur le cadran noir avec traitement soleillé, grainé et opalin, JLC a repris les codes du design de son ancêtre : le tritium d’origine a été changé pour du Superluminova vanille (pour la touche vintage) sur le triangle et les index trapèze associés à quatre chiffres arabes. A noter également la présence d’une date à 3 heures qui rend cette pièce plus contemporaine.
 
Le boîtier de cette Polaris Date est surplombé d’un verre bombé qui rappelle à nouveau son inspiration vintage. Quant au fond du boîtier, fermé, il est décoré d’une gravure représentant un scaphandrier, similaire à celle qui ornait le fond du modèle de 1968.
 
Cette montre automatique accueille un mouvement mécanique à remontage automatique doté d’une réserve de marche de 38h seulement. Cette « plongeuse » de ville se porte sur un nouveau bracelet en caoutchouc orné du motif Clous de Paris, ou sur un bracelet en métal à trois maillons spécialement dessiné pour cette collection.


Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Avril 2018 | Lu 2207 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos