Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Jaeger-LeCoultre réaffirme son soutien au programme de protection des sites marins


A l’occasion du 40ème anniversaire de la Convention du patrimoine mondial (culturel et naturel), la manufacture horlogère suisse Jaeger-LeCoultre vient de réaffirmer son soutien au programme de protection des sites marins remarquables dont la sauvegarde requiert une intervention immédiate. Détails.


Jaeger-LeCoultre réaffirme son soutien au programme de protection des sites marins
Adoptée en 1972, la Convention « World Heritage » est un traité international unique pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, soulignant la façon dont l'être humain interagit avec la nature et la nécessité fondamentale de préserver l'équilibre entre les deux.

Engagé depuis 2008 aux côtés de l’Unesco et de l’International Herald Tribune, Jaeger-LeCoultre réaffirme donc cette année son soutien au programme de protection des sites marins à l’occasion du 40ème anniversaire de la Convention du patrimoine mondial.

Quarante ans après l’adoption de la Convention, l’Unesco comptabilise 962 sites au Patrimoine mondial. Sous la thématique « Patrimoine mondial et développement durable : le rôle des communautés locales », le 40ème anniversaire, débuté en novembre 2011, met en lumière les achèvements mais aussi les défis pour le futur. Pour la clôture de cet anniversaire, une conférence est donnée actuellement à Kyoto (Japon) du 6 au 8 novembre 2012.

Lors du lancement de la montre de plongée, la Master Compressor Diving, Jaeger-LeCoultre a découvert des lieux sous-marins magnifiques et préservés. La marque a alors rapidement pris conscience de la fragilité de ces écosystèmes, de la nécessité et de l’urgence de préserver cette biodiversité !

Dans le cadre de cette initiative, la manufacture horlogère a donc conclu en 2008 un partenariat avec le centre du patrimoine mondial de l'Unesco afin de sensibiliser l'opinion publique mondiale à cette cause environnementale, d'apporter son soutien à la défense et à la protection de sites marins remarquables dont la sauvegarde requiert une intervention immédiate.

Jaeger-LeCoultre collabore également avec l'International Herald Tribune qui présente de manière détaillée dans ses pages « Tides of Time » chacun des huit sites marins retenus, tous inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco. Pour toucher le plus grand public, sur le site Internet du New York Times (nytimes.com), une bannière interactive présente les vidéos, les interviews et les diaporamas du programme Tides of Time.

En complément, Jaeger-LeCoultre apporte un soutien financier direct aux gestionnaires des sites du patrimoine mondial par la vente aux enchères, tous les ans, d’un modèle unique de la manufacture. La somme récoltée étant reversée dans son intégralité à un site marin protégé.

Pour l’année 2012, Jaeger-LeCoultre a organisé la quatrième vente aux enchères en ligne de la montre unique : prototype n°1 de la Deep Sea Vintage Chronograph. Les fonds récoltés ont été intégralement reversés au Parc national de Puerto-Princesa aux Philippines et consacré à l’achat de matériel -un bateau pneumatique type zodiac, un GPS et un équipement sonar portable, du matériel de plongée incluant des bouteilles et un compresseur– et à une formation en plongée pour deux des employés du parc qui exécuteront les exercices de suivi au Parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa.
 

Jaeger-LeCoultre réaffirme son soutien au programme de protection des sites marins
Jaeger-LeCoultre publie également en collaboration avec l’International Herald Tribune, un article sur les Iles Ogasawara au Japon (en photo ci-contre).

Situées à près de 1 000 km au sud de l'archipel nippon principal, ce site compte plus de trente îles qui forment trois groupes et couvrent un total de 7.393 hectares. Elles offrent une grande variété de paysages et hébergent une faune riche, dont la roussette des Bonins qui est menacée d'extinction et 195 espèces d'oiseaux dont beaucoup sont en danger.

On a décrit 441 taxons de plantes indigènes sur ces îles et leurs eaux comptent de nombreuses espèces de poissons et de cétacés, ainsi que des espèces coralliennes.

A l’occasion de cet anniversaire, Jaeger-LeCoultre renouvelle son souhait de travailler aux côtés de l’UNESCO à la protection du patrimoine et, poursuit son engagement avec de nouveaux projets pour 2013.

Le Programme marin du patrimoine mondial

Initié en 2005, la mission du Programme marin du patrimoine mondial est d'établir une conservation efficace des zones marines existantes ou potentielles qui présentent une valeur universelle exceptionnelle afin de s’assurer qu’elles seront maintenues et développées pour les générations futures

Aujourd'hui, sur près de 6.000 zones marines protégées désignées désormais dans le monde, 46 jouissent du statut le plus élevé reconnu internationalement en matière de conservation, la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces sites représentent les « joyaux de la couronne de l'océan », un réseau de sites marins sélectionnés et disposant d’un système de gestion efficace permettant la protection de la valeur universelle exceptionnelle et utilisant les méthodes de gestion modernes.

Les résultats obtenus jusqu’ici

Entre 2009 et 2012, le partenariat Tides of Time entre Jaeger-LeCoultre, UNESCO et l’International Herald Tribune mais également le soutien complémentaire du Gouvernement des Flandres (Belgique) ont permis au Centre du patrimoine mondial d’établir les bases d’un futur solide/prometteur pour son programme marin. Depuis 2009, le Centre a :

- Doublé la superficie marine protégée au titre de la Convention du patrimoine mondial. La liste inclut aujourd’hui 5 des 10 plus importantes zones marines protégées dans le monde ;

-Etabli un important réseau de gestionnaires de sites matins en mettant en commun leur expertise et leurs achèvements par le biais d'un forum Internet et de réunions bi-annuelle où des résultats concrets sont partagés et communiqués ;

- Développé des conseils scientifiques pour aider les Etats parties à désigner un potentiel nouveau site marin protégé et pour faciliter la mise en œuvre des dernières techniques et outils de gestion ;

- Obtenu une reconnaissance sans précédent de la part des ONG et du grand public du potentiel encore inexploré de la Convention de 1972 pour la conservation des sites marins ;

- Etabli une feuille de route pour accroître les capacités de gestion des sites marins inscrits au patrimoine mondial et les préparer à faire face à des milieux marins de plus en plus complexes et difficiles ;

- Débuté de nouveaux projets de jumelage entre les sites marins afin qu’ils travaillent conjointement sur les défis de conservation en particulier dans Banc d'Arguin, la mer des Wadden, îles Phoenix, Papahanaumokuakea, Tubbataha et la Grande Barrière de Corail.

Jaeger-LeCoultre réaffirme son soutien au programme de protection des sites marins

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Novembre 2012 | Lu 691 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail