Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



L’Horological Machine No2 se pare de céramique


On ne présente plus l’Horological Machine n°2… Par contre, on va présenter le tout dernier modèle de cette gamme, réalisé désormais en deux séries limitées avec boitier céramique. La première, en céramique et or rose (HM2-CR limitée à 33 pièces) ; la seconde, en céramique et titane (HM2-CTi 66 pièces). Un nouvel Ovni débarque dans le ciel horloger de 2009… La présentation officielle aura lieu le 19 janvier prochain. Un petit avant-goût…



Horological Machine No2
La céramique diffère de tout autre matériau et aucun d’eux ne parvient à s’en rapprocher. Elle servait déjà à confectionner de la vaisselle il y a 5.000 ans comme elle est utilisée de nos jours sur les freins à disques des bolides de Formule 1 qui atteignent 300 km/h.

On la trouve sur des aqueducs romains comme sur le bouclier thermique de la navette spatiale, qui résiste à une chaleur de 1600°C. L’extrême polyvalence de la céramique se conjugue à une formidable aptitude à se jouer du temps et de l’adversité.

Dans ce contexte, on imagine aisément que la marque MB&F (Maximilian Busser & Friends) se soit intéressée à ce matériau, certes très contemporain dans sa présentation actuelle, mais surtout révolutionnaire…

Pourtant, si le mariage entre MB&F et la céramique est une simple question d’évidence, il ne repose pas sur la facilité. En effet, le boîtier en céramique de la HM2 est le fruit d’un projet de développement qui s’est étendu sur plus de 18 mois car le travail d’un matériau conçu pour rester inaltérable pendant plusieurs centaines d’années exige une approche et des outils particuliers, à l’exemple de fraises diamant…

L’Horological Machine No2 se pare de céramique
Plus concrètement, la HM2-Céramique est une juxtaposition de matériaux et de finitions. Le boîtier en céramique noire possède un fini satiné –les surfaces en céramique sont généralement polies– qui confère un éclat métallique argenté à la montre.

Sur la HM2-CR (céramique/or rose), le noir mat du boîtier quasiment inrayable compose un fond fortement contrasté avec la lunette et la plaquette du nom en or rose alors que la HM2- CTi (céramique/titane) se caractérise par une apparence plus réservée. Sur le bracelet extra-large, le métal de la boucle ardillon fait écho à celui de la plaquette du boîtier.

« D’une grande lisibilité, les deux cadrans juxtaposés de la HM2-Céramique se présentent en noir et ruthénium, une alliance qui garantit une consultation aisée de l’heure sans que les cadrans n’affichent leur domination sur le garde-temps » précise la marque dans son communiqué.

Rappelons enfin, que la HM2-Céramique est animée par le premier mouvement mécanique au monde qui offre : heure sautante instantanée, minutes concentriques rétrogrades, date rétrograde, phases de lune à double hémisphère et remontage automatique.

« L’une des caractéristiques (parmi de nombreuses autres) des complications de la HM2 réside dans le mécanisme d’heure sautante/rétrograde aux hautes performances énergétiques développé par Jean-Marc Wiederrecht. Ses roues asymétriques exclusives (et brevetées) assurent un fonctionnement sans jeu et une précision exceptionnelle » affirme la marque en guise de conclusion.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Horological Machine No2 : un ovni vient de surgir dans le monde de l'horlogerie

Spécificités techniques de la HM2 Céramique

L’Horological Machine No2 se pare de céramique
Horological Machine No2-Céramique est une série limitée (sur trois ans) de 33 pièces uniquement en Céramique/Or rose (HM2-CR) et de seulement 66 pièces en Céramique/Titane (HM2-CTi)

Mouvement :
Fonctions conçues et développées par Jean-Marc Wiederrecht/Agenhor sur une base Girard-Perregaux.
Balancier oscillant à 28,800 alternances/heure.
Remontage automatique grâce à un rotor bilame “astero-hache” en or rose 22ct

Composants : 349, dont 44 rubis

Fonctions :
Cadran droite: Heure sautante et Minutes rétrogrades concentriques
Cadran gauche: Phase de Lune sur deux hémisphères et Date Rétrograde concentriques

Boîte :
Céramique/Or rose 18ct (HM2-CR), série limitée à 33 pièces ou
Céramique/Titane (HM2-CTi), série limitée à 66 pièces
Dimensions (sans couronne et attaches): 59mm x 38mm x 13mm
Etanche à 30 mètres (3 ATM).

Composants : 102 (boîte seule)

Glaces saphir :
Côté cadran : traité anti-reflet sur les deux faces.
Côté fond : traité anti-reflet sur une face.

Cadrans :
Ruthénium ou Noir

Cuir et boucle :
Bracelet en alligator noir pleine peau cousu main, extra large, avec boucle ardillon en métal assorti à la boîte.

Ecrin :
Coffret d’instrument en aluminium bouchonné et cuir noir, intégrant un thermomètre de précision Rüeger.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Janvier 2009 | Lu 3592 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques