Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


L'histoire des Car Shoe


Dans les années 50 et 60, les pilotes automobiles sont équipés d’un simple pantalon de mécanicien qui tient presque du bas de pyjama et d’un polo, voire d’une chemise avec cravate pour le haut. La chemise étant bien sûr une Tattersall pour nos amis anglais. Mike Hawthorn fut sans doute le dernier représentant de cette époque. Stirling Moss ayant déjà adopté la chemise polo.



A la fin des années 60, les voitures de courses et principalement les monoplaces, évoluent radicalement dans leur conception avec notamment des habitacles réduits à leur plus simple expression.
 
L’espace disponible autour du pédalier est quant à lui, réduit à un trou et les chaussures classiques que portent encore de nombreux pilotes ne rentrent plus dans un volume aussi réduit… Autre inconvénient, elles ne permettent absolument pas la nouvelle technique du talon/pointe.
 
C’est d’Italie que viendra la solution. Gianni Mostile dépose en 1963 auprès du ministère de l’Industrie, le brevet d’une chaussure de conduite. Ce sera ce mocassin souple et léger qui sera très vite adopté par l’ensemble des pilotes ainsi que par Giovanni Agnelli et Roberto Rossellini.

Baptisé Car Shoe, le nom de ce mocassin devient une marque déposée. Simple dans sa conception, il est constitué de deux pièces de cuir souple. Un plateau cousu à un chausson dont la base est percée de multiples trous tandis qu’une semelle intérieure en caoutchouc à picots vient s’intégrer dans la pièce de cuir. Une semelle de protection intérieure et voilà une superbe et simple chaussure de conduite !

Si l’on ajoute la touche d’élégance italienne, le modèle ne pouvait que rencontrer le succès attendu. Outre son style, la Car Shoe était également efficace pour la conduite sportive. En effet, les picots de caoutchouc qui dépassaient de la semelle de cuir et remontaient sur le talon, empêchaient le pied de déraper lors de la conduite et facilitaient le talon/pointe.
 
Peu à peu délaissée par les pilotes qui adoptèrent des modèles de type Les Leston avec une semelle plus rigide et ignifugée, la Car Shoe disparaît du paysage sportif… Il faut attendre 1978 pour voir réapparaître ce modèle mythique sous le nom de Tod’s Gommino.
 
C’est donc à un autre italien, Diego Della Valle, que l’on doit le retour de ce qui va devenir une icône. Fils d’un industriel de la chaussure, il relance ce mocassin oublié et bénéficie d’un coup de pub inespéré : Gianni Agnelli qui portait déjà régulièrement les Car Shoes arbore les Tod’s lors d’une émission de télévision.

Le résultat est immédiat ; tout le monde se doit désormais de porter des « Gommino » Tod’s, de Portofino à Sestrière. Un succès italien qui va devenir immédiatement mondial. Acteurs ou people, tous se ruent sur le mocassin le plus désirable du moment.

Aujourd’hui, la Gommino et ses 133 picots se déclinent dans une large palette de couleurs. Les Tiffosi adopteront la Tod’s Ferrari qui reçoit bien sûr le cheval cabré. Un succès commercial a bien évidemment suscité des envies chez les autres fabricants de souliers.
 
En Italie on retient, Fratelli Rossetti qui inscrit dans ses collections de jolis modèles de mocassins souples parfait pour la conduite tandis que Louis Vuitton a proposé dans ses collections homme, un mocassin de conduite baptisé Harrison.
 
Quant aux nostalgiques des véritables Car Shoe, il leur est encore possible de se chausser authentique. La marque appartient désormais au groupe italien Prada et il est possible  de trouver ce modèle mythique dans certaines boutiques de Milan, Londres ou New York.
 
Les sportifs qui usent aujourd’hui leurs pneus sur les différents circuits de France ou d’ailleurs peuvent se chausser de Sparco. Des modèles ergonomiques totalement adaptés au pilotage et qui répondent aux normes de sécurité très strictes du sport automobile, notamment en matière de résistance au feu…
 
Joël Chassaing-Cuvillier


Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Février 2021 | Lu 2079 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances