Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La Rolex Explorer 36 mm devient la Rolex Explorer 39 mm… : à chacun son sommet


Rolex, la célèbre marque horlogère genevoise revisite cette année l’un de ses modèles les plus emblématiques : la fameuse Rolex Explorer de 36 mm, la « montre de l’explorateur », dotée de son cadran noir et de ses chiffres 3/6/9 surdimensionnés devient cette année la Rolex Explorer de 39 mm. Une taille nettement plus en phase avec les standards actuels des montres masculines.



La Rolex  Explorer 36 mm devient la Rolex Explorer 39 mm… : à chacun son sommet
Avant la Foire de Bâle 2010, les bruits de couloirs annonçaient une nouvelle Rolex Explorer 2… Et bien finalement, c’est effectivement une nouvelle Rolex Explorer que la marque genevoise vient de présenter, mais une Explorer « 1 ». Celle de « base » prend ainsi 3 mm pour passer d’un boitier de 36 mm (réf 114270) à un boitier de 39 mm (réf 214270).

Mais avant de présenter plus en détails ce nouveau modèle, revenons en quelques mots sur l’histoire de la Rolex Explorer… L’un des incontournables du catalogue Rolex, une icône Rolex et l’une des premières Oyster pour hommes à avoir été adoptée par les femmes il y a une dizaine d’années…

Edmund Hillary, le géant néo-zélandais de 1.90 mètre, ancien apiculteur, qui vainquit l’Everest et ses 8.848 mètres le 29 mai 1953 en compagnie de son ami, le sherpa Tensing Norgay, s’est éteint le 11 janvier 2008 à l'âge de 88 ans à l’hôpital d'Auckland (Nouvelle-Zélande) des suites d’une crise cardiaque.

La Rolex  Explorer 36 mm devient la Rolex Explorer 39 mm… : à chacun son sommet
Mais pour tous les amateurs de Rolex, le nom de Sir Edmund Hillary restera indéfiniment attaché au modèle Explorer qui fut créé, comme le souligne le site Internet de Rolex, suite à la première ascension victorieuse de l’Everest. En effet, il faut savoir qu’au début des années 50, la marque genevoise commence à créer ses premières montres professionnelles.

Elle soutient alors certains aventuriers et devient « sponsor » de cette expédition britannique en équipant quelques uns de ses membres. Les montres fonctionnèrent avec la plus grande précision pendant toute l'aventure, malgré d'extrêmes différences de températures et des chocs violents et répétés. Aujourd’hui, la Rolex que portait le sherpa Tensing Norway lors de l’expédition de 1953, se trouve au musée Rolex de Genève.

Ce modèle de 36 mm sans date est immédiatement reconnaissable grâce à son cadran noir, son large triangle inversé à 12 heures, ses chiffres arabes 3/6/9 photoluminescents à la place des index et son aiguille des heures de type étoile « Mercedes ». L’histoire veut également que cette montre soit extrêmement résistante aux écarts de température, fonctionnant sans problème de -20°C à +40°C grâce à une huile spécifique.

Dans le cadre du « rajeunissement » progressif de ses collections, la marque genevoise a présenté cette année une toute nouvelle Rolex Explorer. Taillée dans un bloc d’acier 904L aux propriétés anticorrosion exceptionnelles, elle s’affirme dans un boîtier légèrement élargi de 39mm (vs 36 mm), offrant un surcroît de confort au regard et au porter.

Munie d’un mouvement mécanique à remontage automatique (Calibre Rolex 2132, 48 h de réserve de marche, certifiée COSC) équipé du rotor Perpetual, du spiral Parachrom et des amortisseurs de chocs Paraflex, elle s’offre de nouveaux sommets de précision chronométrique et de résistance aux conditions extrêmes, se posant résolument en instrument de la mesure du temps fiable et robuste.

La Rolex  Explorer 36 mm devient la Rolex Explorer 39 mm… : à chacun son sommet

Spécificités techniques de la Rolex Explorer 39 mm

La Rolex  Explorer 36 mm devient la Rolex Explorer 39 mm… : à chacun son sommet
Boîtier
Diamètre : 39 mm
Matériau : acier 904L
Lunette : fixe, lisse
Couronne de remontoir : Twinlock
Glace : saphir

Étanchéité : 100 m

Mouvement
Calibre Rolex : 3132
Automatique : rotor Perpetual
Oscillateur : fréquence: 4 Hz (28800 Alt/h)
Spiral Parachrom avec courbe Breguet
Amortisseurs de chocs Paraflex

Certification Chronomètre par le COSC

Réserve de marche : ~48 h

Cadran
Index : matière luminescente Chromalight
Aiguilles : matière luminescente Chromalight

Bracelet
Matériau : acier 904L
Type : Oyster
Fermoir : Oysterlock avec rallonge de confort Easylink

Référence Boitier / Bracelet 214270 / 77200

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Mars 2010 | Lu 46058 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques