Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La bibliothèque horlogère de Jean-Claude Sabrier s'installe chez FP Journe


Depuis quelques jours, le salon d’exposition du bâtiment historique F.P. Journe, en plein cœur de Genève, recueille près d'un millier d’ouvrages, manuscrits, lettres et catalogues ayant appartenu à la vaste bibliothèque d’horlogerie de Jean-Claude Sabrier, ami de M. Journe qui la racheta afin qu’elle ne fut point dispersée. Un beau témoignage d’amitié.



Jean-Claude Sabrier, décédé à l’âge de 76 ans en novembre 2014, était un des grands noms de l’horlogerie. Et un ami de François-Paul Journe. Historien réputé, il a construit sa renommée au moment où l’expertise horlogère tendait à disparaitre…Proche confident de M. Journe, il fut à ses côtés dès ses débuts ainsi que dans les grandes étapes de sa carrière internationale.
 
Agés respectivement de 35 et 17 ans lorsqu’ils se sont rencontrés à Paris, Sabrier et Journe se sont immédiatement reconnus comme « âmes sœurs ». Tous deux étaient irrésistiblement attirés par les grandes réalisations horlogères qui constituent des étapes importantes dans l’histoire de la mesure du temps, mais aussi par les mystères de l’art.
 
Proposée aux enchères le 15 juin 2015 à Paris, la bibliothèque de M. Sabrier qui regroupe une vaste collection de chefs-d’œuvre écrits d’horlogerie, des catalogues de ventes aux enchères, des lettres historiques et extraits de manuscrits rares, a été acquise dans son intégralité par F.P. Journe, soit 273 lots - près d’un millier de livres au total.

En effet, il était inconcevable pour monsieur Journe que cette collection puisse être morcelée, dispersée et éparpillée. Pour l’abriter, il a fait réaliser un meuble sur-mesure qui permet d’exposer le contenu de cette bibliothèque unique au cœur de l’espace d’exposition de sa manufacture genevoise pour honorer et perpétuer cette profonde amitié basée sur le respect mutuel.
 
Rappelons que cette bibliothèque témoigne de la profondeur, de l’étendue et de la pertinence des recherches de Jean-Claude Sabrier sur la vie et les réalisations des plus grands maîtres horlogers. Elle constitue un corpus d’œuvres contenant des clarifications techniques et historiques essentielles, indispensables à la compréhension de ces maîtres créatifs et de leurs réalisations. Ces manuscrits imprimés représentent un véritable trésor, écrit par les plus grands noms de l’histoire de l’horlogerie tels que, entre autres, Ferdinand Berthoud, Pierre Le Roy, Antide Janvier, Abraham Louis Breguet, Thomas Mudge…

Un extrait des œuvres les plus passionnantes comprend le cahier de recherches de Ferdinand Berthoud de 1756 à 1786 et onze livres et essais publiés entre 1763 et 1811. Cinq éléments imprimés d’Abraham Louis Breguet comprennent une lettre autographe de l’homme qui est salué comme le plus célèbre horloger de l’histoire,  une collection de photocopies des cahiers d’atelier et divers autres documents. Les œuvres d’Antide Janvier tiennent également une place significative; la collection compte neuf essais, manuscrits et lettres de cet horloger novateur. Elle compte aussi une section complète provenant de la bibliothèque personnelle d’Antide Janvier, qui contient des œuvres de Berthoud, Le Roy, Robert Robin, et J.H. Magellan pour n’en nommer que quelques-uns.
 
Parmi les œuvres de Le Roy, sept occupent une place d’honneur dans la collection. Le Nouveau traité général d’horlogerie pour les usages civils et astronomiquesde Louis Moinet est naturellement présent - et dans deux éditions différentes (la deuxième édition de 1853 et la troisième édition de 1875). Longitude, an Appeal to the Public de Thomas Earnshaw, paru en 1808 se retrouve également dans la collection, tout comme A Description with Plates of the Time-Keeper invented by the late Mr Thomas Mudge, a Narrative.
 
Cette splendide bibliothèque comporte encore plusieurs livres écrits par George Daniels et ses compatriotes anglais contemporains tels qu’Andrew Crisford, Anthony Randall, Richard Good et Edward J. Dent. Naturellement, une telle collection ne saurait être complète sans les différentes œuvres de l'expert allemand en tourbillons et Glashütte, Reinhard Meis.
 
Pour apprécier pleinement l’ampleur de cette impressionnante collection, allez visiter les magnifiques ateliers F.P. Journe à Genève. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Janvier 2016 | Lu 732 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos