Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


La montre Saint-Gervais de Vacheron Constantin : 250 heures de réserve de marche


La Saint-Gervais de Vacheron Constantin, aligne pour la première fois au monde quatre barillets couplés à un régulateur à tourbillon et un quantième perpétuel. Avec ses 250 heures garanties de réserve de marche, ce modèle pose de nouveaux jalons dans l’excellence horlogère.


Saint-Gervais de Vacheron Constantin
Si la célébration de son quart de millénaire est l’occasion pour Vacheron Constantin de se retourner sur son passé, de mettre en avant son expérience et de rendre hommage aux Métiers d’Arts qu’elle n’a cessé de promouvoir tout au long d’un quart de millénaire, le 250e anniversaire stimule une capacité d’innovation technique intacte et toujours aussi vigoureuse.

Le modèle Saint-Gervais en est la parfaite illustration. Il s’agit-là d’une grande complication, que la marque à la Croix de Malte se fait un point d’honneur de proposer en faisant avancer d’un pas l’ensemble de l’horlogerie dans un domaine complexe, celui de la réserve de marche.

Avec 250 heures garanties par quatre barillets couplés à un régulateur à tourbillon et à un mécanisme de quantième perpétuel, Saint-Gervais pose tout simplement les jalons d’une nouvelle référence dans le domaine de l’excellence horlogère.

Hommage aux Cabinotiers installés dans le quartier historique de Saint-Gervais, berceau de la grande horlogerie genevoise de tradition, cette création perpétue l’esprit éclairé et innovateur des pionniers dont Vacheron Constantin est la descendante directe.

Proche du siège historique de la Marque situé En l’Ile, sur les berges du Rhône, le quartier de Saint-Gervais abritait dès le milieu du 18ème siècle les horlogers et artisans qui oeuvraient sous les toits afin d’y trouver le silence et de bénéficier de la meilleure lumière et constituaient la « fabrique » genevoise.

La série commémorative Saint-Gervais salue, 250 ans plus tard, ce terreau si fécond et les hommes de métier, maîtres des subtils rouages et des mécanismes compliqués qui ont fait la réputation de Vacheron Constantin. Cette pièce d’exception leur montre encore, a posteriori, que leurs descendants sont toujours à la hauteur et ne les décevraient d’aucune manière.

Saint-Gervais de Vacheron Constantin

Quatre barillets pour un totale de 410 composants

Saint-Gervais de Vacheron Constantin
Les différentes fonctions habillées du boîtier en platine 950 de 44 mm totalisent 410 composants, qui permettent d’aligner indication des heures, des minutes et des secondes à 6 heures animées par un dispositif à tourbillon.

Le mécanisme 2250 recense encore un quantième perpétuel signalant les jours, la date, le mois et les années bissextiles.

L’ensemble est alimenté par quatre barillets, couplés par paire et dont l’autonomie totale de marche affiche 250 heures : la réserve est visible sur le cadran par une double indication sectorielle de 125 heures chacune se déchargeant l’une après l’autre. Le dispositif de réserve de marche assuré par les quatre barillets est breveté.

Le tourbillon, un classique du genre tout en légèreté, en finesse et en précision, effectue un tour sur lui-même par minute. Tenant lieu de petite seconde, il est positionné à 6 h. Optimisé par les constructeurs du département Recherche & Développement de la marque au Sentier (Vallée de Joux), le quantième perpétuel affiche ses indications par les aiguilles bleuies de trois compteurs respectivement positionnés à 10 h, à 12 h et à 2 h, pour le jour, le mois et la date. L’affichage des années bissextiles est discrètement visible par un petit guichet à 1 heure.

Outre les aiguilles en or des heures et des minutes, deux aiguilles supplémentaires en acier bleui peuvent être observées sur le cadran argenté en or guilloché, balayant chacune un secteur à 3 h et à 9 h. Leur fonction est tout à fait originale puisqu’elles indiquent chacune la réserve de marche des barillets, qui se déchargent successivement l’un après l’autre.

Réserve de marche : les limites du genre repoussées

Ces quatre barillets offrent une réserve de marche réelle et garantie de 250 heures assurant sans faiblir un fonctionnement parfait du mouvement et des fonctions. Le développement repousse les limites connues du genre et place la barre là où elle n’existait pas encore, sachant qu’une marge additionnelle confortable attestant d’une efficacité optimale a été vérifiée. La symbolique veut toutefois qu’on en reste officiellement à 250 heures, nombre fétiche s’il en est en cette année anniversaire.

A l’image de chacune des montres Vacheron Constantin, la grande technicité n’empêche pas l’expression esthétique la plus accomplie. C’est ainsi que tous les éléments du mouvement ont été traités et décorés avec un soin méticuleux et selon les critères sans concession du Poinçon de Genève. Le modèle Saint-Gervais fait l’objet d’une série limitée à 55 exemplaires.

Spécifités techniques de la Saint Gervais de Vacheron Constantin

Saint-Gervais de Vacheron Constantin
Mouvement : Calibre 2250 – 410 composants - 4 barillets assurant une réserve de marche de 250 heures

Indications & fonctions : heures et minutes seconde à 6 heures dispositif « Tourbillon » double réserve de marche indépendante quantième perpétuel
- jours
- dates
- mois
- années bissextiles

Autres caractéristiques techniques :
Energie : mécanique, remontage manuel
Organes réglants : spiral Breguet, balancier à vis
Fréquence : 2,5Hz (18'000 A/h)
Autonomie : 250 heures
Empierrage : 33 rubis

Autres caractéristiques :
Tige de remontoir : 2 positions
Réglage du quantième perpétuel : par 3 correcteurs logés dans le boîtier

Dimensions principales :
Diamètre d’encageage : 28,50mm
Diamètre total : 32,0mm
Epaisseur totale : 8,60mm

Boîtier
Matière : Platine 950
Diamètre et épaisseur : 44mm, 14,6 mm
Entre-cornes : 22mm à l’attache bracelet
Forme et construction : ronde, 3 pièces, lunette vissée
Fond : fermeture à vis, avec glace
Glaces : en saphir, traitées anti-reflet sur la face intérieure, montées sur joint
Terminaison : boîtier poli, moletage fin sur lunette et fond. Cornes soudées de forme 250 ans
Etanchéité : étanche jusqu’à 30 mètres

Cadran
Matière : or 18K
Description cadran : terminaison argenté clair, décor « 250ANS » guilloché main, appliques en or 18K

Aiguilles
Heures et minutes : en or 18K finition rhodié, forme éventail, inspirée d’un modèle de 1926
Seconde : en or 18K finition rhodié, forme bâton, sur cage tourbillon
Compteurs : en acier bleui, forme glaive

Bracelet & boucle
Bracelet : cuir d’alligator, finition satiné soyeux, cousu main grandes écailles carrées
Fermoir : boucle déployante, or gris 18K

Tirage
« Saint-Gervais » est une édition limitée à 55 exemplaires, manufacturés en platine 950, et tous individuellement numérotés.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Avril 2005 | Lu 4346 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques