Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Label noir dévoile une Milgauss tourbillon, fallait oser !


La photo de cette montre a fait le tour des réseaux sociaux… En effet, l’un des spécialistes genevois de la customisation, Label noir, vient de dévoiler une Rolex Milgauss en acier noir dont le calibre a été retravaillé afin d’y intégrer un… tourbillon.



De nos jours, la customisation horlogère a le vent en poupe. De Bamford à Blaken en passant par Label noir (groupe TwentyFirst Luxury qui comprend le concept-store Nous et le fabricant de coques de téléphone Hadoro), les intervenants sont de plus en plus nombreux sur le marché à proposer de modifier votre montre de « base ».
 
Parmi les options les plus courantes, la transformation de votre montre acier en montre « noire » (soit PDV, soit DLC) et la modification des cadrans ou des boitiers. Généralement, les customisers s’en tiennent là. D’une manière générale, ils ne touchent jamais aux mécanismes. En effet, pourquoi vouloir faire évoluer un calibre Rolex qui est de toutes façons, proche de la perfection.
 
Label noir va donc plus loin que ses confrères. Certains n’hésiteront pas à dire qu’ils vont même… trop loin ! En effet, ce spécialiste de la personnalisation vient de réaliser pour le compte de l’un de ses clients (qui a voulu rester anonyme et on le comprend), une Rolex Milgauss noire dont le calibre de base a été transformé de manière à accueillir un tourbillon ! Bref, du « Breguet » chez « Wilsdorf », association totalement incongrue.    

Comme le souligne le communiqué de la marque, « à aucun moment, Emmanuel Curtis horloger et PDG de Label Noir n'a imaginé remplacer le calibre originel de la Milgauss reçue de son client par un calibre tourbillon d'une taille compatible avec l'encombrement donné. L'idée fut plutôt de conserver le maximum de composants d'origine ».
 
Et d’ajouter : « ainsi fut-il nécessaire de retravailler la platine qui comporte toujours son numéro de fabrique. Puis, il fallut « arracher délicatement » le coeur de la montre, son échappement de naissance (le couple balancier spiral) afin d'implanter la « cage de tourbillon », son nouvel organe réglant. Evidemment, l'opération a engendré de véritables défis en matière de raccordements. De la chirurgie micromécanique doublée d’une science des finitions puisqu'il fallut aussi ouvrir une fenêtre dans le cadran tout en en conservant les index et autres inscriptions d'origine ».
 
Tout ça pour ça pourrait-on dire…

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Septembre 2018 | Lu 6182 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos