Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Le polo : du terrain de polo au court de tennis


En 1901, le Maharadjah de Jodhpur (qui avait déjà inventé une culotte de cheval serrée au mollet) apparut en public habillé d'une chemise en maille pourvue d'une petite ouverture à l'avant, d'un col mou, de manches courtes et couvrant les hanches.



Rapportée en Angleterre, l'idée d'une chemise de sport fut aussitôt adoptée par de nombreux sportifs.
 
A la même époque, en 1900 plus précisément, la légende dit qu’un spectateur attentif d'un match de polo remarqua que la plupart des joueurs portaient une chemise de coton dont les cols étaient boutonnés afin d'éviter que les pointes ne leur remontent au visage...
 
Ce spectateur, qui se nommait John Brooks, était également le président de Brooks Brothers, le célèbre magasin de Madison Avenue. Il invente alors la fameuse « buttondown collar  » si bien décrite dans le roman de Mary McCarthy : « The man in Brooks Brothers suit » qui serait donc la véritable descendante de la chemise de polo.

Lire aussi : Ralph Lauren's Polo Shirt : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le polo Ralph Lauren (livre)
 

Mais très vite les joueurs de polo du monde entier se détournèrent de la chemise à col boutonnée pour adopter la chemise en maille que l'on connaît encore de nos jours.
 
Selon d'autres sources, la chemise polo serait apparue au Hurlingham Club de Buenos Aires en 1893. Les Argentins, grands joueurs de polo devant l'éternel, revendiquent donc, eux-aussi, l'invention de la chemise polo.
 
En juillet 1928, le Prince de Galles et le Baron Schrœder participèrent au Tournoi de Bagatelle vêtus d'un « polo ». La même année, sous l'influence de William Tilden, les golfeurs et les joueurs de tennis l'adoptèrent également.

Outre la maille de coton, le polo est en cachemire ou en laine et soie mélangées. Les tennismen Bunny V. Austin et Fred J. Perry qui étaient des modèles d'élégance portèrent la chemise polo dans tous leurs matchs.
 
Mais c'est en 1933, que René Lacoste associé à André Gillier fonde une société destinée à exploiter la commercialisation d'une chemise polo. Lacoste, surnommé « Le crocodile » par la presse américaine à la suite de sa victoire en Coupe Davis en 1927, avait fait broder sur son blazer un crocodile que son ami Robert George lui avait dessiné ; il décide alors d’en faire le logo de sa nouvelle collection !
 
La chemise Lacoste devient alors une référence dans le monde des sportifs au point de devenir presque un nom générique avec tous les risques que cela comporte… De son côté, Fred Perry, l'autre vedette du tennis lança également sa propre marque de polo, diffusée, elle aussi, mondialement et reconnaissable à sa couronne de laurier brodée sur la poitrine.

L'un des précurseurs en la matière, Brooks Brothers a toujours dans son catalogue sa chemise polo (la fameuse Golden Fleece) qui offre la particularité d'avoir le pan arrière plus long que le pan de devant.  Cela permet d'être toujours habillé correctement tout en pratiquant son sport favori.
 
Cette astuce a d'ailleurs été reprise par le styliste Ralph Lauren lors du lancement en 1972 de son modèle. L'emblème du joueur de polo aurait quant à lui, été « inventé » en 1920 par Lewis Lacey qui dans sa boutique, vendait des chemises avec, brodé, l'emblème d'un joueur sur son poney !
 
Outre son utilisation sportive, la chemise polo sait aussi sortir en ville. Le coton piqué laisse alors la place à des matières plus noble et plus douce à porter comme le cashmere, la soie ou le sea-island coton.

Aujourd’hui, John Smedley ou Charvet  offrent un choix de polos particulièrement raffinés et bien coupés qui sont parfaits portés sous un blazer droit.
 
Presque centenaire, la chemise polo a acquis sa notoriété grâce à des joueurs de tennis, Fred Perry et René Lacoste qui, précurseurs en la matière, ont su saisir la valeur commerciale que leur nom avait acquis sur les courts...

Et n’oubliez pas qu’un polo n’est jamais aussi chic et élégant que légèrement délavé par les ans et le soleil. La preuve tangible que ce vêtement est fait pour durer. Ce n’est pas sans raison qu’il s’est imposé au fil des ans comme une véritable icône de la mode ! Totalement indémodable.
 
Joël Chassaing-Cuvillier


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Février 2023 | Lu 2102 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances