Legacy Machine FlyingT : la première femme


Alors que MB&F entre cette année dans sa 14ème année d’activité, avec des créations horlogères masculines qui auront marqué le début 21ème siècle, la marque vient de présenter sa toute première montre pour femmes : la Legacy Machine FlyingT qui sera produite en trois éditions limitées en or blanc. Une montre ronde totalement dans l’esprit « MB&F » mais entièrement pensée et conçue pour une femme ! Un pari risqué pour la marque, mais un pari gagné au vu du succès rencontré par ce premier modèle.


En règle générale, lorsqu’une marque horlogère imagine une montre pour femme, elle prend un modèle pour homme, réduit sa taille, elle ajoute ensuite un cadran en nacre et des index en diamants et le tour est joué. Avec pour résultat, des montres qui n’ont pas toujours grand intérêt. C’est le moins qu’on puisse dire.
 
Et c’est bien dommage, car la montre de luxe pour femme permet aux marques de s’exprimer différemment tout en gagnant des parts de marché. Richard Mille l’a bien compris, puisqu’il fut l’un des premiers dans le très haut de gamme indépendant à créer des montres féminines, ce qui lui a permis dans la foulée d’augmenter ses ventes et son chiffre d’affaires de manière additionnelle, sans que cela rogne son sell-out sur le segment masculin.
 
Autre marque qui s’inscrit dans cette tendance ? MB&F qui lance cette année sa toute première montre pour femmes. Un pari risqué pour cette « jeune » marque qui jusqu’à maintenant n’avait proposé que des modèles masculins. Mais un pari réussi au vu des premières réactions lors de la présentation à la presse il y a quelques semaines, confirmées ensuite par les détaillants qui ont craqué sur ce garde-temps entièrement pensé pour être porté par une femme.
 
Comme le souligne Maximilian Büsser : « la dernière chose que je voulais faire, c’était de partir d’une pièce masculine, de la redimensionner, de changer sa couleur et de l’appeler montre féminine ». Connaissant le fondateur de MB&F, rien de surprenant !

Cette Legacy Machine FlyingT est une montre toute en rondeurs dotée d’un boitier en or blanc de 38.5 mm étanche à 30 mètres. Sa lunette est fortement cambrée et ses fines attaches étirées. Elle est entièrement sertie de diamants tandis qu’un dôme en verre saphir extrêmement bombé s’élève au­dessus de la lunette. En dessous, un cadran légèrement incurvé se recouvre de couches de laque tendue d’un noir profond ou de diamants blancs d’un éclat éblouissant.
 
Le coeur du moteur de la LM FlyingT -un tourbillon volant cinématique battant à la fréquence paisible de 2,5 Hz (18'000 A/h)- apparaît à travers une ouverture asymétrique ventriculaire sur le cadran. Le tourbillon en forme de colonne dépasse de beaucoup le reste du moteur et s’arrête juste avant le sommet du dôme en verre saphir. Fixé à l’extrémité supérieure de la cage, un gros diamant tourne en même temps que le tourbillon volant. A 7h, les heures et les minutes s’affichent via des aiguilles de type serpentine sur un cadran laqué blanc.
 
On remarque que ce dernier est incliné à 50°, de telle manière que seule la propriétaire puisse lire l’heure, ce qui n’est pas sans évoquer l'esprit des montres à tact de Breguet qui permettaient aux femmes de vérifier l’heure qu’il était en touchant leur montre de manière à ce que personne ne s’aperçoive qu’elles lisaient l’heure. Au verso, le rotor de remontage automatique en or rose prend la forme d’un soleil tridimensionnel à rayons sculptés.

La mécanique de la Legacy Machine FlyingT est principalement inspirée par des pièces de la collection Horological Machine, en l’occurrence les HM6 et HM7 Aquapod. S'éloignant des constructions radiales et sur un même plan caractérisant la plupart des mouvements de montres modernes, ce moteur adopte une configuration verticale co-­axiale.  Le moteur à 280 composants de la Legacy Machine FlyingT dispose de quatre jours de réserve de marche (100 h), une des plus importantes chez MB&F.
 
Le design de la Legacy Machine FlyingT regorge de références féminines et maternelles tirées de la vie de Maximilian Büsser : « je voulais que la LM FlyingT exprime la féminité des femmes de ma vie, en particulier de ma mère (…) À mes yeux, la structure en colonne était très importante car je suis convaincu que les femmes constituent la colonne vertébrale de l’humanité. Parallèlement, le rotor en forme de soleil prend une signification d’une autre teneur, celle de donner la vie, d’être la source nourricière de toute notre existence ».
 
La LM FlyingT fait l’objet de trois éditions en or blanc serti de diamants : boîtier serti de diamants taille brillant avec cadran laqué noir ; boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille brillant ; boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille baguette.


Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Mars 2019 | Lu 1483 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos