Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Les Voiles de Saint-Tropez : le Yawl Varuna, grand vainqueur du Trophée Rolex


Après une semaine de compétition au large de la cité du Bailli de Suffren (du 2 au 8 octobre 2023), les douze yawls bermudiens en lice pour le Trophée Rolex ont tous fait preuve d’une grande régularité pour espérer l’emporter. Avec quatre victoires en quatre manches, Varuna de Jens Kellinghusen s’impose en toute logique dans une édition qui aura été marquée par le petit temps.



Varuna n'aura pas eu besoin d'invoquer les dieux du ciel et de l’océan pour remporter l'édition 2023 du Trophée Rolex. Il devient le 18ème voilier classique à inscrire son nom sur ce Trophée si prisé par les compétiteurs.
 
Après son lancement en 1939, Varuna dont le nom d’origine était Clemencia a migré sur la côte ouest américaine où il a participé après la Seconde Guerre mondiale à de grandes courses au large comme la San Francisco to Hawaï Race.
 
Après avoir navigué de nombreuses années en Asie sous le nom de Adios, ce yawl de près de 20 mètres passe en 2017 entre les mains de Jens Kellinghusen. Acheté en Thaïlande et rebaptisé Varuna, il navigue désormais en Méditerranée dans les grands rassemblements de voiliers classiques.
 
Dieu du ciel dans la religion védique, Varuna devient le Dieu de l’océan dans l’hindouisme. Un nom pas si anodin pour ce bateau qui n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors de 4 différentes régates du Trophée Rolex.
 
La dextérité de Varuna et de son équipage ont réussi à contrer toutes les manœuvres de ses adversaires, Comet et Stormy Weather en tête. Baruna, sérieux prétendant à la victoire n’a pas réussi à compenser son handicap malgré de belles prestations.

C’est donc une victoire sans partage que Varuna vient de signer ici à Saint-Tropez. Propriétaire d’un voilier de course moderne, Jens Kellinghusen est un habitué des grandes régates et des courses au large.
 
D’origine allemande, Jens Kellinghusen a écumé les mers du monde afin de se mesurer aux éléments mais également à une concurrence sérieuse. Quatrième en temps compensé de la Rolex Sydney Hobart en 2016, Jens Kellinghusen a également participé à la San Francisco to Hawaï, la Carribean 600 et les Voiles de Saint-Bart.
 
Un propriétaire passionné qui n’hésite pas à ralentir le temps sur son voilier classique. « Je me concentre désormais sur mon bateau classique. J’aime ce bateau et l’esprit qu’il dégage. C’est un grand plaisir de gagner ici car Les Voiles de Saint-Tropez constituent un rendez-vous incontournable de notre saison ».
 
Et de poursuivre : « je suis propriétaire de Varuna depuis six ans et je navigue à bord en compagnie d’amis, tous amateurs. C’est incroyable d’avoir gagné toutes les manches, car la compétition était relevée.

Le groupe du Trophée Rolex était très homogène et c’était magique de naviguer face à 11 magnifiques Yawls. Le plan d’eau est superbe et les soirées Tropéziennes très sympas. Ce Trophée Rolex a beaucoup de valeur pour nous.
 »
 
Après les victoires de So Fong (2006), Agneta (2007), Rowdy (2008 et 2009), Ikra (2010 et 2013), Avel (2011 et 2012), Partridge (2014), Maria Giovanna II (2015), Moonbeam IV (2016), Mariska (2017), Viola (2018), Cippino II (2019), Eva (2020), Scud (2021), Shenandoah of Sark (2022), Varuna devient le 18ème vainqueur du Trophée Rolex.
 
Rendez-vous fin septembre 2024 pour les 18 ans du Trophée Rolex.
 
Les 12 inscrits au Trophée Rolex 2023
Barbara (1923 – 15 m 25),
Baruna (1938 – 21 m 75),
Comet (1946 – 16 m 20),
Dione (1912 – 18 m),
Hermitage (1965 – 21 m 99),
Manitou (1937 – 18 m 80),
Mariella (1938 – 24 m),
Rob Roy (1956 – 16 m 90),
Skylark of 1937 (1937 – 16 m 33),
Stiren (1963 – 14 m 85),
Stormy Weather (1934 – 16 m 34),
Varuna 1939 (1939 – 8 m 02),

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Octobre 2023 | Lu 1929 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail