Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Longines Ultra-Chron : quand Saint-Imier rebat les cartes... à haute fréquence


Très intéressante nouveauté chez Longines en cet été 2022. En effet, la marque horlogère de Saint-Imier a dévoilé il y a quelques semaines, une belle avancée mécanique avec la commercialisation de son modèle Ultra-Chron (43 mm, étanche à 300 mètres), qui derrière son apparence seventies, embarque un calibre de dernière génération battant à haute-fréquence (5Hz) !



Cette nouvelle Longines Ultra-Chron s’inspire (pratiquement à l’identique -la date par exemple, a disparu) d’un modèle de 1968 : l’Ultra-Chron Diver, qui était à l’époque sa toute première montre de plongée dotée d’un calibre battant à haute-fréquence
 
Il faut savoir qu’il n’y a pas que les calibres Zenith, Patek Philippe, Grand Seiko et quelques autres à battre à haute fréquence. En effet, dès 1959, Longines développait son premier mouvement haute fréquence dans une montre-bracelet. Un chronomètre qui établit alors de nouveaux records en termes de précision !
 
C’est pour rendre hommage à ce modèle, mais également pour rappeler toute sa légitimité horlogère et une montée en gamme (raisonnable et raisonnée) dans les années à venir, que la marque au sablier ailé a lancé cette nouveauté le 1er juin dernier.

Cette nouvelle Longines Ultra-Chron puise ses racines dans les années 60/70. Aucun doute. Son design s’inspire des codes esthétiques ainsi que des caractéristiques du modèle de 1968 (on en trouve encore quelques-unes sur Chrono24, compter dans les 2000/2500 euros).
 
Cette plongeuse est équipée, comme il se doit, d’une lunette tournante unidirectionnelle (120 clics) avec un insert en saphir (comme chez Blancpain) aux touches luminescentes ainsi que d’un fond et d’une couronne vissés qui assurent une étanchéité à 300 mètres. Le boîtier en acier de 43 mm de forme coussin est immédiatement reconnaissable.
 
Son cadran noir grainé arbore une minuterie blanche avec alternance de bâtons revêtus de Superluminova et d’appliques rhodiées. On remarque que le logo original de l’Ultra-Chron décore fièrement le cadran et est frappé sur le fond.

Cette nouveauté possède aussi une aiguille des minutes rouge vif caractéristique qui, comme l’aiguille des heures, est revêtue de Superluminova pour une lisibilité optimale.
 
Côté moteur, cette Longines Ultra-Chron embarque le calibre L836.6, un mouvement haute fréquence « in-house » en collaboration avec ETA. Pour rappel, une montre est dite « haute fréquence » lorsqu’elle est équipée d’un mouvement dont le spiral oscille à 36’000 alternances par heure (10 alternances par seconde).
 
Ces mouvements, pour lesquels Longines a tenu un rôle pionnier en 1914 (pour chronométrer au 1/10e de seconde) et 1916 (pour chronométrer au 1/100e de seconde), ont amélioré la précision du chronométrage.

À partir de 1959, Longines utilisera les mouvements haute fréquence pour augmenter la précision de ses montres. Par ailleurs, le mouvement haute fréquence se révèlerait plus stable étant donné qu’il réduit les effets perturbateurs dus aux chocs ou aux changements de position du mouvement.
 
Soulignons que la précision de l’Ultra-Chron a été confirmée par TIMELAB, un laboratoire de test indépendant situé à Genève, qui l’a certifiée « chronomètre », une désignation qui va au-delà de la certification habituelle du COSC.
 
Le processus de qualification teste la tête de montre et soumet le produit fini à une période d’essai de 15 jours au cours de laquelle la montre est soumise à une série de tests à trois températures, 8 °C, 23 °C et 38 °C, confirmant qu’elle répond aux critères stricts de précision (norme ISO 3159:2009).
 
Cette nouveauté est garantie cinq ans (spiral en silicium) et est disponible au choix avec un bracelet en cuir ou en acier et est livrée dans un coffret spécial contenant un bracelet NATO noir fabriqué à partir de matériaux recyclés. Une pièce très horlogère et la montre « haute fréquence » la plus accessible du marché à découvrir chez Emile Leon à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Août 2022 | Lu 13682 fois