Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Manufacture Rodolphe Cattin : retour aux sources


Le 8 décembre 2010, en présence de la presse suisse, Rodolphe Cattin a signé son grand retour sur la scène horlogère en officialisant le lancement de la Manufacture Rodolphe Cattin (MRC). A cette occasion, des collections inédites, composées de modèles féminins et masculins ont été présentées.



Manufacture Rodolphe Cattin : retour aux sources
Imaginée, créée puis fondée avec Thomas Meyer, la manufacture Rodolphe Cattin « réunit des talents contemporains du monde horloger dans une vision et un esprit avant-gardiste » assure le communiqué de la marque.

Pour Rodolphe Cattin, artiste accompli, qui se définit comme designer, c’est avant tout l’envie de créer, en toute confiance, une synergie entre les différents talents contemporains du monde horloger qui l’a poussé à relever ce nouveau défi aux côtés de Thomas Meyer, co-fondateur.

Pour Rodolphe Cattin, natif de Porrentruy, dont la devise est de ne jamais oublier d’où il vient, la mise en valeur de ses garde-temps passe également par un retour aux villes de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds, sources d’un berceau horloger qu’il porte en lui, tel un hommage au savoir-faire régional séculaire.

Manufacture Rodolphe Cattin : retour aux sources

Dans ce contexte, si la manufacture a les pieds bien ancrés dans l’Arc jurassien, son fondateur, lui, puise son inspiration au meilleur du design contemporain du côté de Paris, New York, Milan ou Barcelone. « Imprégné de ces différentes influences, les modèles promettent plus que jamais la signature unique de l’esthète pour devenir alors une émotion pure, au-delà de la mécanique de haut vol qui les compose » souligne encore le communiqué de la marque.

Plus concrètement, la gamme Manufacture Rodolphe Cattin se décline en deux versions : féminin et masculin. Côté Dame, la collection Adore et Utopia « allient avec finesse et sobriété, le glamour, la nacre et le diamant. De petites boules serties de diamants viennent remplacer les traditionnelles cornes, pour une sublimation de la féminité ». Côté Homme, un habillage aux lignes viriles dissimule un florilège de mouvements : double fuseau horaire, chronographe monopoussoir ou tourbillons originaux

Ces nouvelles créations seront présentées dans leur intégralité à Genève en janvier prochain.

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Décembre 2010 | Lu 2678 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos