Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Master Lighter Franck Muller x ST Dupont : un briquet très horloger


En marge de Watches & Wonders qui s’est tenu la semaine dernière à Genève, la maison horlogère Franck Muller présentait aussi, au même moment, ses nouvelles créations de l’année. Et parmi elles, cette étonnante et splendide création : le Master Lighter Franck Muller x ST Dupont, un briquet très horloger proposé en quatre variantes en éditions limitées à 88 exemplaires !


Le briquet à essence ST Dupont est un grand classique de l’accessoire de luxe masculin. Un objet iconique (en l’occurrence, le terme n’est pas galvaudé) qui a imposé son design au fil des décennies, depuis sa création en 1941 pour le Maharadja de Patiala.
 
Pour rappel, la maison ST Dupont* nait en 1872, fondée par Simon Tissot-Dupont (d'où le ST Dupont) qui recrute alors des artisans chevronnés pour mettre en place un atelier de maroquinerie haut de gamme.
 
Il rencontre le succès assez rapidement et ses enfants, André et Lucien Dupont développeront l’affaire familiale dans les années 20 en créant de somptueuses mallettes de voyage sur commande et en pièces uniques.

Au fil du temps, tout le gotha mondain se pressera dans leur salon de la rue Dieu à Paris : du Maharadja de Patalia au Baron Maurice de Rothschild en passant par le duc de Kent sans compter de nombreux hommes politiques, de hauts fonctionnaires, des diplomates, des artistes, des têtes couronnées ou encore les maisons Cartier de Paris ou Asprey de Londres !

Comme indiqué précédemment, c’est en 1941 que le fameux briquet de poche à essence sera créé. Puis, dix ans plus tard, en 1952, le briquet à gaz qui sera breveté et connaitra un succès spectaculaire ! Le fait est qu’à l’époque, il est de bon ton de fumer. C’est chic….
 
C’est le fameux modèle Ligne 1 qui va imposer son design rectangulaire, sa molette et son fameux « cling » comme étant le briquet de luxe par excellence. Au même titre qu’un beau garde-temps mécanique.

Un objet du quotidien, parfois en or massif, que chaque homme raffiné se doit d’avoir dans l’une de ses poches… Ce briquet, véritable statut social au même titre qu’une montre de luxe, fut pendant longtemps, un cadeau marquant l’entrée d’un homme dans l’âge adulte.
 
C’est donc ce briquet de légende qui est réinterprété cette année par la maison Franck Muller en collaboration avec la maison ST Dupont. Une création qui mélange de belle manière tous les savoir-faire horlogers à l’art de l’orfèvrerie.

Master Lighter Franck Muller x ST Dupont : un briquet très horloger
Ce briquet d’exception intègre une montre squelette double face, avec réserve de marche. Orné d’un aiguillage central permettant l’indication des heures et des minutes, la face avant du briquet arbore un cadran frappé soleil et laqué. Dans la plus pure tradition de fabrication des cadrans FM.
 
La prouesse technique de ce splendide accessoire du quotidien réside dans le fait que l’axe des aiguilles traverse le briquet, passant par le centre du réservoir à gaz ! Quant à la face opposée, elle révèle le mouvement squelette de cette montre-briquet !
 
On remarque aussi, dans un subtil raffinement, un second cadran aux finitions identiques à celui de la face avant qui se dévoile derrière les composants mécaniques du mouvement squelette !
 
Proposées en séries limitées de 88 exemplaires par teinte, cette collection baptisée Master Lighter, se compose en réalité de quatre briquets ornés des fameux chiffres FM que l’on retrouve en principe sur les garde-temps de la maison suisse.  

Master Lighter Franck Muller x ST Dupont : un briquet très horloger
La variante White se distingue quant à elle, par son cadran argenté au motif soleil. Le modèle Bleu fait écho au bleu signature de Franck Muller. La version Black, d’allure plus moderne est remarquable par son application de matière luminescente sur ses chiffres.
 
Enfin, le modèle Color Dream (largement notre préféré car « très » FM) met en avant les chiffres colorés, signatures de la marque, complétés au dos par un mouvement squelette en aluminium, spécialement élaboré pour faire ressortir les couleurs vivres de l’avant du briquet !
 
Cela donnerait presque envie de fumer…
 
*Pour la petite histoire, la famille Tissot est originaire de Haute Savoie, une région française au cœur des Alpes. Elle vivait alors tout à côté d’un pont… Ce qui fait que leurs voisins et amis avaient coutume de les appeler « les Tissot du pont », ce qui donnera lieu, par la suite, à Tissot Dupont.

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Avril 2024 | Lu 4169 fois








Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail