MEISTERSINGER


MeisterSinger Benjamin Franklin : le temps des possibles...

MeisterSinger, le spécialiste incontesté de la montre mono-aiguille, vient de dévoiler un intéressant modèle qui rend hommage Benjamin Franklin. Naturellement, sur cette nouvelle pièce de 43 mm en acier dotée d’un calibre mécanique automatique, l’heure se lit une fois encore par le biais d’une simple aiguille, mais c’est le cadran divisé en quatre quarts de trois heures qui est particulièrement intéressant. Série limitée réservée aux USA.


Encore une belle création pour MeisterSinger qui a vraiment le don de nous étonner. Cette fois-ci, la marque allemande aux calibres suisses, nous propose un hommage à Benjamin Franklin. Le grand  homme politique, le grand homme d’affaires et le grand scientifique était également un grand amateur d’horlogerie. Il aurait même conçu un mécanisme horloger…   
 
Le boitier acier (43 mm) de ce nouveau modèle accueille un calibre ETA 6498 qui a été modifié de manière à présenter leur par le biais d’une seule aiguille. Elle tourne en douze heures, mais elle affiche le temps qui passe sur un cadran divisé en quatre sections (nord, ouest, sud et est) de trois heures, les heures étant symbolisées par des chiffres romains placés sur une ligne en colimaçon. Chaque section indiquant les minutes de 0 à 60. A noter que le nom de la marque n'apparait pas sur le cadran.

Certes, ce n’est pas évident de lire l’heure du premier coup ! En l’occurrence, sur la photo ci-dessus, il peut-être 12h33, 4h33 ou 8h33. A vous de savoir à quel moment de la journée vous vous trouvez ! Sinon, pas dit que vous arriviez à l’heure à votre rendez-vous. Mais c’est justement là, l’intérêt des montres MeisterSinger, vous offrir un temps de l’à peu près… Un temps qui détend et qui déstresse,  qui vise in fine, à vous inciter à prendre le temps !  
 
Attention, seuls 50 exemplaires seront commercialisés pour le monde entier. Compter dans les 4.000 euros et une partie des bénéfices sera reversée au Musée Benjamin Franklin. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Août 2015 | Lu 1600 fois