Michel Herbelin Newport Chrono régate : montre de skipper !


Lancée à l’occasion de la 17ème édition de la Porquerolle’s Classique (13-16 juin 2019) qui se déroule dans la baie d’Hyères, la Newport Chronographe automatique Régate de Michel Herbelin, également sponsor de cette belle régate, est proposée en deux séries limitées. Compter 2.450 euros pour cette belle sportive maritime de 43,5mm en acier étanche 100 mètres.



Chaque année, la Porquerolle’s Classique, régate de voiliers d’époque qui se tient à la mi-mai dans le Var, est l’occasion pour la marque horlogère française Michel Herbelin, encore en mains familiales et intergénérationnelle comme sa clientèle, de présenter un nouveau modèle.
 
Cette année, célébrant cinq ans de partenariat avec la Porquerolle’s Classique’s, l’horloger de Charquemont (Haut-Doubs) a tablé sur deux éditions limitées de sa fameuse Newport, montre à l’esprit résolument marin qui a séduit des générations d’amateurs d’horlogerie depuis son lancement dans les années 80.
 
En ce printemps 2019, c’est d’ailleurs le modèle le « plus marin » de la collection que l’on découvre puisqu’au-delà de son design qui évoque un hublot, ce nouveau modèle embarque un calibre mécanique automatique dotée d’une fonction « régate » qui permet le décompte du temps restant (compte à rebours) avant le départ d'une régate sur 5 et 10 minutes.

Une complication relativement rare dans l’horlogerie que l’on retrouve chez Rolex, chez Louis Vuitton, chez Omega, chez TAG Heuer ou encore chez Panerai. Mais bien évidemment, pas dans la même gamme de prix ; chez MH, il faut compter 2.450 euros pour cette édition limitée, ce qui s’avère très bien placé pour ce type de montres.   
 
Plus concrètement, ce chrono de navigateurs permet de visualiser le temps de pré-course durant lequel les voiliers tirent des bords avant que ne soit donné le départ effectif d’une régate (un moment toujours délicat puisqu’il faut que le voilier soit dans la meilleure position qui soit et au meilleur endroit possible juste avant le coup de canon qui déclenche le départ).
 
Cette fonction se matérialise au niveau du compteur des minutes situé à 3h qui a été légèrement agrandi pour garantir la parfaite visibilité du compte à rebours. En son centre, on peut voir une imposante aiguille rouge de type « boussole » qui est enclenchée au premier coup de canon par le poussoir situé à deux heures.

Celle-ci parcourt les deux zones de 5 minutes colorées respectivement en bleu et rouge, qui indiquent de manière extrêmement claire, les dernières minutes (les plus importantes) précédant le coup d’envoi autorisant alors le franchissement de la ligne de départ sans pénalités.
 
En plus de cette fonction « régate », il s’agit d’un chrono-date de 43,5 mm en acier 316L étanche à 100 mètres (avec couronne vissée) qui se porte soit sur un bracelet en caoutchouc blanc FKM (100 ex.), soit bleu (150 ex.), finalisé par une boucle déployante en acier. On retrouve naturellement, l’attache centrale qui raccorde le strap au boitier et qui est l’une des caractéristiques principales de ce modèle depuis sa création ; de même que les cinq vis de la lunette évoquant les winchs de bateaux à voile.
 
Cerclé d’une minuterie blanche positionnée sur le rehaut pour offrir une lecture précise de l’heure, le fond d’un bleu profond distingue les deux éditions proposées. Grainé ou brossé vertical, chacun évoque à sa façon la surface de la mer. Surdimensionnées, les aiguilles des heures et des minutes luminescentes rappellent quant à elles, la forme des pavillons flottants des bateaux, tout comme les index fuselés tels des coques de voiliers !

​Embarquant un mouvement mécanique à remontage automatique de facture suisse (le Sellita SW510), oscillant à 28 800 alt/h, ce chrono offre une réserve de marche standard de 42h. A noter que le calibre est visible à travers le fond saphir de la boite qui dévoile une masse oscillante gravée Michel Herbelin aux finitions Côtes de Genève ainsi que des ponts et bâtis ornés de décors perlés.
 
A l’identique de tous les modèles de la marque, cette Newport nouvelle génération a été dessinée, conçue, assemblée, réglée et contrôlée dans les ateliers Michel Herbelin, situés dans le massif du Jura en Franche-Comté. Une montre franco-suisse d’un excellent rapport qualité-prix qui devrait séduire les amateurs de sportives chics.


Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Juin 2019 | Lu 1884 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos