Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Montres Tudor et Porsche Motorsport allient leurs talents


La marque horlogère suisse Tudor vient d’annoncer dans un communiqué son alliance en tant que « Timing Partner » avec Porsche Motorsport dans le cadre des engagements du constructeur automobile dans les compétitions internationales monotype Porsche. A cette occasion, Tudor lance une nouvelle ligne baptisée Grantour.


Montres Tudor et Porsche Motorsport allient leurs talents
Ces vingt-cinq dernières années, Tudor et Porsche n’ont cessé d’œuvrer dans le domaine du design, de la technologie et de la fiabilité, en faisant preuve d’audace, chacun de leur côté, en matière d’innovation et de solutions d’avant-garde.

Dans cette quête « de la beauté fonctionnelle », la marque Tudor (groupe Rolex) « nous emmène, dès cette année 2009, dans le monde trépidant du grand tourisme. Le lancement d’une nouvelle gamme de montres sport chic au nom évocateur de Grantour d’une part et le partenariat Tudor avec Porsche Motorsport d’autre part, réunissent officiellement les deux marques à l’emblème de bouclier ».

Un peu d’histoires…

Montres Tudor et Porsche Motorsport allient leurs talents
Tudor et Porsche, ce sont des valeurs communes inspirées par deux hommes hors du commun.

Parti de Bavière pour l’un, de la Bohème pour l’autre, les deux pionniers Hans Wilsdorf et Ferdinand Porsche fondent chacun une entreprise qui rencontrera un succès planétaire ! Et surtout, jamais démenti…

En Suisse, berceau de l’horlogerie, Hans Wilsdorf se consacre d’abord au développement des montres Rolex avant de déposer la marque Tudor en 1926. C’est également en 1926 qu’à Stuttgart, berceau de l’industrie automobile allemande, Daimler Motoren Gesellschaft et Benz & Cie vont fusionner pour donner naissance à Daimler-Benz.

Leur directeur technique n’est autre que l’ingénieux Ferdinand Porsche, déjà décoré du titre de Doktor Ingenieur honoris causa de l’Université de Technologie de Vienne (Autriche), d’où proviendra le « Dr. Ing. h. c. » de la raison sociale de l’entreprise.

En même temps que les premiers modèles Tudor voient le jour au début des années 1930, Ferdinand Porsche prend son indépendance en 1931 en créant le bureau de consulting en design pour moteurs et voitures à Stuttgart. Il engage d’anciens collaborateurs talentueux mais surtout son fils Ferry Porsche, lequel donnera l’impulsion déterminante au lancement du premier modèle Porsche – Type 64 en 1939.

La constitution de Montres Tudor SA à Genève a eu lieu en 1946, alors que Ferry Porsche dessine la première voiture de course à quatre roues motrices – Type 360 Cisitalia. Alors que Tudor lance sa ligne Oyster en 1947, la Porsche 356, première voiture de sport du nom, fait ses premiers tours de roue en 1948.

Les années 1950 seront marquées par les Tudor Oyster Prince et Princess, des montres étanches et pourvues d’un mouvement à remontage automatique. Porsche crée l’agile et puissante Spyder.

Le début des années 1960 verra le lancement des modèles à succès pour les deux entreprises : la Tudor Prince Submariner (recherchée par les collectionneurs) et la mythique Porsche 911. Depuis lors, les montres Tudor deviennent l’un des choix préférés des pilotes qui courent sur Porsche au Nürburgring, Daytona, Monza, Le Mans et autres circuits… A tel point que la montre chronographe Tudor Oyster Date lancée en 1971 sera communément appelée le « Chrono Porsche » par les collectionneurs et les passionnés de sport automobile.

Le chronographe « Monte-Carlo » de Tudor -une pièce également très recherchée par les collectionneurs- selon l’appellation donnée par les amateurs d’horlogerie, caractérisera les années 1970 alors que Porsche remporte les titres de Champion du Monde des Voitures de Sport ainsi que celui des Constructeurs en 1976, avec les modèles Porsche 935 et 936. La Porsche 936 remportera encore les 24 Heures du Mans en 1981, année du cinquantenaire de la firme.

Ce partenariat inédit entre Tudor et Porsche Motorsport vise à renforcer les liens entre deux marques au parcours exceptionnel et laisse présager de moments forts, nés d’une parfaite synergie.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Tudor, la petite soeur de Rolex affirme sa personnalité

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Avril 2009 | Lu 9179 fois