Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Montres connectées : le début de la fin ?


Pendant de longs mois, pro et anti-montres connectées se sont affrontés afin de savoir si oui ou non, ces montres dites intelligentes allaient détrônées les montres mécaniques de leur piédestal… Eh bien selon les derniers chiffres de l’IDC, il semblerait que le marché des smartwatches soit déjà sur le déclin ! La mécanique aurait donc de l’avenir !



De nombreux spécialistes de l’horlogerie, y compris certains issus de l’univers du luxe et des montres suisses, voyaient l’arrivée de la smartwatch comme la fin probable -à long terme- des garde-temps mécaniques… Certaines marques comme Frédérique Constant ou TAG Heuer se sont même engouffrées sur ce marché afin d’être les premiers à proposer des montres suisses dites intelligentes.
 
Aujourd’hui pourtant, l’avenir de la montre connectée ne semble pas très reluisant… De fait, selon les données récoltées par IDC*, un bureau d’études qui « sait de quoi il parle », le marché des montres connectées serait déjà sur le déclin et le fameux relais de croissance espéré par les fabricants n'aura ainsi profité que d'un simple effet de mode.
 
Il semblerait qu’en quelques mois (Apple a lancé sa montre en avril 2015), l’intérêt pour les montres connectées soit retombé comme un soufflé. IDC estime que le marché s’est écroulé de 32% en volume pour s'installer à 3,5 millions d'exemplaires vendus sur le dernier trimestre. Il s'agit de la première baisse du marché depuis sa surveillance en 2013, et la chute est plutôt dure.
 
Toujours selon IDC, l'Apple Watch reste malgré tout au top des ventes et occupe 47% de parts de marché, mais elle perd 55% en volume avec 1,6 million d'unités vendues contre 3,6 millions sur la même période l'année passée. De son côté, Samsung occupe toujours la seconde place avec 600.000 unités vendues sur le trimestre, soit une progression de 51% sur un an pour une part de marché de 16%. Au final, c’est bel et bien le géant américain qui prend le plus de recul, sa montre s’effaçant progressivement au profit des autres marques.
 
D’ailleurs, il convient de souligner un fait important que beaucoup ont préféré ne pas voir : les Japonais, qui auraient été les plus à même de réagir face à l’arrivée de ces smartwatches n’ont rien commercialisé… A part Casio qui propose un modèle bien spécifique : la Smart outdoor watch (disponible aux Etats-Unis et au Japon uniquement ; et au Japon, la montre reste très discrète dans les présentoirs). Chez Seiko ou Citizen par exemple, qui étaient parfaitement capables de commercialiser une montre connectée de haut vol en quelques mois, rien n’a été fait. Tout simplement parce que les Japonais ne croient pas à la montre connectée !  
 
Comme l’indiquaient récemment Takashi Yamamoto et Ichiro Kubo, deux cadres de la Japan Clock and Watch Association (JCWA) dans un excellent article du quotidien suisse Le Temps : « pour nous, c’est simple : les montres connectées ne sont pas des montres ». Le fait est qu’en japonais, une manière d’écrire « smartwatch » serait « Udetokei gata keitaitannmatsu ». Ce que l’on pourrait traduire par « des montres qui ressemblent à des montres mais qui sont en fait des terminaux mobiles accrochés au poignet ». Et les deux hommes de conclure : « cela ne nous intéresse donc pas ».  
 
Reste à savoir si le marché de la montre connectée va continuer de s’écrouler (et de disparaitre) ou s’il a une chance de reprendre du poil de la bête dans les semaines et mois à venir. Certains spécialistes espèrent un sursaut et une relance du marché avec l’arrivée de l’Apple Watch 2, une nouvelle montre qui serait totalement autonome et indépendante du smartphone. Affaire à suivre
 
*International Data Corporation (IDC) est le premier groupe mondial de conseil et d'études sur les marchés des technologies de l'information.

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Juillet 2016 | Lu 4239 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos