Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe


Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Montres rares : interview de Paul Miquel, l'auteur de ce livre horloger pas comme les autres...


Pour la sortie de la deuxième édition de son livre « Montres rares » (69 euros, éditions Grund), Paul Miquel, l’auteur et journaliste spécialisé en horlogerie, sport et lifestyle, revient en trois questions sur le concept de cet ouvrage présenté pour la première en 2016.




« Montres Rares » propose une approche inédite du livre horloger. Mais qu’est-ce qu’une « montre rare » exactement ?

La rareté, dit-on, crée la valeur. J’estime de mon côté que le concept de valeur ne doit pas uniquement s’entendre sur un plan spéculatif ou financier. La valeur symbolique est aussi essentielle. 

Comment qualifier une montre rare ? Doit-elle être unique ? Doit-elle embarquer des complications exceptionnelles ? Doit-elle avoir été portée ou avoir appartenu à une personnalité ? Une montre banale peut-elle être rare, ou le devenir ? Une montre rare est-elle forcément chère ? Ou éditée en série très limitée ?
 
En 2016, quand le désir d’écrire un livre sur les montres s’est emparé de moi, j’ai pris le temps de peaufiner mes angles d’attaque et de me poser toutes ces questions. De nombreux ouvrages de grande qualité avaient déjà exploré des thématiques diverses et variées : les montres de légende, les montres-cultes, les montres ultra-compliquées, les montre de héros… je voulais trouver un prisme différent, à la fois grand public et spécialisé.
 
Le concept de rareté s’est imposé à moi comme une évidence car je suis intimement persuadé qu’une montre peut être qualifiée de « rare » pour de multiples raisons, parfois même contradictoires. C’est cette richesse éditoriale qui m’a séduit.

Votre livre comporte trois catégories : record d’enchères, haute-horlogerie et montres de héros ? Quelle est votre préférée dans chacune de ces catégories ?
Question piège ! Je ferai donc une réponse d’homme politique en répondant à côté. Mon ouvrage fait 240 pages et 3,5 kg mais il aurait pu en faire le double ou le triple très facilement. Le problème n’aurait pas été de trouver 50, 100 ou 200 montres de plus à mais de gérer la logistique du poids !
 
Un livre de plus de 5 kg est ingérable en librairie. Étant journaliste depuis plus de 25 ans, j’ai l’habitude d’opérer des choix éditoriaux mais, pour ce livre, chaque montre sélectionnée m’a demandé des heures et des heures de tergiversation.
 
Je n’avais « que » 240 pages, il fallait choisir. Et chaque choix, c’est bien connu, est un renoncement. Du coup, mes montres rares préférées sont probablement celles qui seront recensées dans mon prochain livre…

A qui s’adresse ce livre ?   
Ce livre s’adresse à la fois aux experts et aux béotiens de l’horlogerie. C’est vraiment un positionnement auquel je tiens énormément et qui exige parfois des acrobaties d’écriture.

Quand j’édite l’histoire d’une montre, mon désir est de livrer un texte totalement légitime sur le plan horloger auprès des amateurs éclairés mais aussi suffisamment pédagogue et incitatif pour intéresser les novices.
 
C’est un exercice complexe mais j’aime m’y confronter en espérant que les lecteurs apprécient. Le millésime 2021 de Montres Rares a été actualisé d’environ 20%. Le plus compliqué ? Faire le point sur les records du monde horlogers qui tombent les uns après les autres aux enchères depuis quelques années.
 
Je ne suis pas certain que cette bulle spéculative soit, au final, très positive pour les manufactures…


Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Décembre 2021 | Lu 8436 fois