Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Nouvelle Anatom : en tête-à-tête avec Adrian Bosshard, PDG de la marque Rado


Alors que la maison horlogère Rado (Swatch Group) présente en cette fin 2023 une réédition de sa fameuse montre Anatom, lancée à l’origine en 1983 et qui célèbre donc cette année ses quarante ans, revenons avec Adrian Bosshard, PDG de Rado, sur les montres carrées, les origines de l’Anatom, son succès à l’époque, etc.



Pourriez-vous nous en dire plus sur Rado et les montres carrées ?
Rado n’est pas seulement réputé pour son innovation dans les matériaux, mais aussi dans la forme et le design. L’un des premiers garde-temps carrés à faire son entrée est le modèle Manhattan dans les années 1960. Au fil des années, cette forme particulière a vu le jour de différentes façons dans nos familles de produits.
 
Quelle est l’origine du nom Anatom ?
La forme parfaitement anatomique de la montre sur le poignet et le verre saphir arrondi ont inspiré son nom.
 
Pourquoi, selon vous, l’Anatom a-t-elle immédiatement rencontré un tel succès ?
Le design intemporel et unique a résonné avec l’esprit de l’époque, et résonne toujours aujourd’hui. Toutes les montres de la collection sont facilement reconnaissables en tant que modèles Rado et sont devenues iconiques au fil du temps. Le design de cette montre avait des décennies d’avance sur la concurrence.
 
La montre fête aujourd’hui son 40e anniversaire. Y a-t-il une évolution spéciale ?
La première montre Anatom était une association de métal dur et de verre saphir. En tant que « Maître des Matériaux », avec un engagement profond pour la recherche et le développement, nous avons choisi de réunir le matériau fétiche de Rado, à savoir la céramique haute technologie, et un verre saphir antireflet arrondi sur les faces intérieure et extérieure.
 
La production d’un verre de montre aussi inhabituel a-t-elle posé des défis particuliers ?
Travailler avec des formes de verre saphir complexes nécessite un savoir-faire important. Le choix de la Pour toutes ces raisons, je suis très fier d’annoncer la dernière évolution dans le parcours de l’Anatom, avec un boîtier tout nouveau en céramique haute technologie, fruit du travail de nos meilleurs ingénieurs et horlogers.

Le mouvement a-t-il une particularité ?
L’Anatom est animée par un calibre Rado R766 exclusif et ultrafin doté d’une réserve de marche de 72 heures et d’un spiral en Nivachron amagnétique. Il dépasse les exigences des tests standards de 3 à 5 positions pour plus de précision.
 
Le nouveau bracelet est en caoutchouc. Pourquoi n’avez-vous pas utilisé le matériau signature de Rado ?
Cette ligne de produits a intégré de nombreuses combinaisons de bracelets par le passé. En revanche, c’est la première fois que nous l’associons à un bracelet en caoutchouc. C’est jeune et frais et nous adorons le style sportif et élégant qu’il dégage.
 
Qui portera la nouvelle Anatom, selon vous ?
Sans aucun doute, un client à la recherche d’un garde-temps aussi unique que moderne, une personne indépendante qui souhaite se démarquer de la foule.
 
L’Anatom semble évoluer à chaque innovation technique. Quel sera l’avenir de ce modèle ?
Face à l’énorme succès de l’Anatom au cours des quarante dernières années, je suis convaincu que la nouvelle édition touchera le cœur de nombreux amateurs de montre.

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Décembre 2023 | Lu 1311 fois






Retrouvez Montres-de-luxe.com sur
Facebook
X


Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail





Advertisement